Promotion de la destination Bénin : Ces symboles qui renforcent l’attractivité de Cotonou

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Promotion de la destination Bénin : Ces symboles qui renforcent l’attractivité de Cotonou

Le Jardin de Mathieu, un symbole au coeur de Cotonou

Le monument Amazone, le jardin de Mathieu, la statue de Bio Guéra ou encore la place du Souvenir rénovée, donnent à Cotonou une fraicheur et une beauté sans précédent, ce qui rehausse l’image de marque de la ville.

LIRE AUSSI:  Vingt ans de carrière musicale de Siba Franco Junior: Un hommage programmé pour les musiciens de Anassoua Jazz et Super Borgou


Cotonou se métamorphose. La vitrine du Bénin se fait plus belle. La capitale économique béninoise dégage une fraicheur et une beauté que ses habitants ne lui connaissaient pas.
Ces dernières années, la ville se distingue par sa propreté et les travaux d’asphaltage entrepris par le régime en place. Des artères, rues et ruelles autrefois impraticables ont été bitumées, donnant un visage rayonnant aux quartiers bénéficiaires.
Mieux, quatre nouveaux sites dans la ville devraient désormais retenir l’attention des Béninois eux-mêmes et surtout des touristes. Il y a le jardin de Mathieu, l’ancienne résidence du président Mathieu Kérékou transformée en jardin public. Cet espace fleuri dégage une atmosphère agréable. Le jardin de Mathieu procurera sensation, fraicheur et joie de vivre à ses futurs visiteurs. A quelques mètres de là, il y a les fresques murales sur les clôtures de l’ex-Ocbn et du Port autonome de Cotonou. Ces graffitis montrent, entre autres, des icônes du pays, des symboles de la tradition, la femme, les œuvres d’art restituées par la France et des réalités de nos jours. La longue bande de fresques raconte ainsi un pan de l’histoire du Bénin. Une histoire importante à enseigner aux générations montantes et aux touristes. L’autre point intéressant, c’est que ces graffitis embellissent la ville et contribuent à son esthétique.
Sur le boulevard de la Marina, les fresques et la clôture du port sont relayées par le monument Amazone : la nouvelle identité visuelle touristique du Bénin. Elle valorise la femme béninoise d’hier et d’aujourd’hui. Le monument Amazone relève aussi la beauté de la ville.
Devant l’aéroport de Cotonou, une nouvelle statue retient aussi l’attention : celle du guerrier Wassangari sur son cheval visiblement en course. La statue de Bio Guéra dépaquetée il y a quelques jours, rappelle, à l’instar du monument Amazone, la résistance des peuples de l’actuel Bénin face à l’invasion coloniale.
Presque en face de la Radio nationale, un autre monument qui est aussi un symbole de résistance du peuple béninois, s’impose par sa taille et sa beauté. La Place du Souvenir autrefois appelée Place des Martyrs a été réfectionnée. Elle est érigée en hommage aux militaires et civils morts en défendant la patrie lors de l’agression militaire du 16 janvier 1977.
D’autres travaux d’embel-lissement de la ville sont en cours ou à venir. Le Conseil des ministres du mercredi 5 mai dernier avait annoncé « l’exécution de travaux complémentaires et de travaux neufs d’amélioration du projet d’aménagement paysager et de génie civil du boulevard de la Marina, du Champ de foire sud, de la Place de l’indépendance… ».
Le gouvernement rappelle que ces « travaux s’inscrivent dans le cadre du programme global des aménagements urbains. Ils sont destinés à rehausser l’attractivité de la ville de Cotonou tout en valorisant l’identité historique de même que l’histoire culturelle et politique du Bénin ».

LIRE AUSSI:  Résidence de réécriture du scénario du film « L’oracle »: Des scénarios de bonne facture pour des films de qualité !