Promotion de la formation professionnelle: L’Ecole des métiers du numérique inaugurée

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Promotion de la formation professionnelle: L’Ecole des métiers du numérique inaugurée


Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement, a procédé, ce lundi 3 octobre, à l’inauguration de l’Ecole des Métiers du Numérique et à la mise en service de son plateau technique à Cotonou. Une école destinée à combler les attentes des entreprises en matière de compétences dans les métiers du numérique et de la fibre optique.

LIRE AUSSI:  Indice de développement humain: Le Bénin, un des dix pays les plus performants dans le monde

L’Ecole des métiers du numérique et son plateau technique ont été inaugurés, ce lundi 3 octobre à Cotonou. Dans son mot de bienvenue, Mathias Affomaï, président du conseil d’Administration de l’Ecole des métiers du Numérique (Emn), a salué la mobilisation des membres du gouvernement à la mise en service du plateau technique de cette école destinée aux formations axées en priorité sur les métiers de la fibre optique afin de soutenir le déploiement de la fibre au Bénin et dans la sous-région ouest-africaine. Pour lui, l’Emn a vocation à servir de modèle dans la sous-région conformément à la vision du gouvernement de généraliser l’usage du numérique. « Nos formations sont essentiellement pratiques pour répondre aux besoins réels et opérationnels des entreprises et ouvrent de multiples débouchés, avec des entreprises locales, des entreprises de portée internationale, voire de travailler dans des pays de la sous-région ou au-delà », a-t-il indiqué.
Abondant dans le même sens, Aurelie Adam Soulé
Zoumarou, ministre du Numérique et de la Digitalisation pense que cette cérémonie marque un tournant important dans le secteur du numérique au Bénin. « Le gouvernement fait de notre pays un Etat qui compte en matière de formation des ressources humaines compétentes dans le domaine du numérique », a-t-elle fait remarquer. A l’en croire, l’ambition du gouvernement du président Patrice Talon est de faire de l’Emn une école qui forme pour les entreprises et offre des débouchés aux apprenants ». Elle rappelle la volonté du gouvernement d’étendre les formations à d’autres corps de métiers dans le numérique. «Nous avons débuté par une formation des techniciens d’interventions télécoms mais nous irons vers d’autres corps de métiers », a-t-elle fait savoir en relevant l’attention du chef de l’Etat et de l’ensemble de son gouvernement pour ce projet.
Pour Kouaro Yves Chabi, des Enseignements secondaire, technique et de la Formation professionnelle, la force de cette école est sa proximité avec les entreprises et son plateau technique avec un équipement de pointe. « Cette école se veut un modèle de référence pour les pays de la sous-région en termes de formations pratiques et professionnalisant aux métiers du numérique », a-t-il confié.

LIRE AUSSI:  Réaménagement de la carte diplomatique: Le personnel rappelé de l’étranger face à Aurélien Agbénonci

Cultiver l’excellence

Pour lui, grâce au numérique, l’éducation doit connaitre une véritable révolution pour permettre à la jeunesse de cultiver l’excellence afin de faire face aux nombreux défis. « Je crois que c’est une véritable opportunité offerte aux jeunes de se donner toutes les chances sur les marchés internationaux de travail », a-t-il poursuivi. A l’occasion, il a salué les partenaires internationaux et nationaux qui ont contribué à la réalisation de ce projet.
Marc Vizy, ambassadeur de France près le Bénin, est honoré d’être associé à ce projet qui est le fruit de la coopération entre la France et le Bénin.
Abdoulaye Bio Tchané, ministre d’Etat chargé du Développement et de la coordination de l’Action gouvernementale, a rappelé la vision du gouvernement en créant cet établissement destiné à offrir une formation spécifique basée sur des apports pratiques et professionnels pour combler les besoins en ressources humaines des entreprises du secteur du numérique au Bénin et dans la sous-région. « Cette école témoigne de la vision du gouvernement pour l’enseignement technique et la formation professionnelle », a-t-il déclaré. Satisfait de l’aboutissement de ce projet cher au président
Patrice Talon, il a félicité les cadres des différentes structures qui ont contribué à la mise en place de cette école et de son plateau technique. Au regard de l’intérêt du gouvernement pour cette école, le ministre d’Etat a invité les responsables à veiller à une meilleure utilisation des infrastructures et équipements. «Vous devez penser au schéma de maintenance et d’entretien de cette infrastructure afin que nous ne courions le risque de voir les investissements importants se dissoudre avant échéance », a-t-il préconisé?