Promotion des droits de l’enfant : Un projet lancé à Natitingou

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Promotion des droits de l’enfant : Un projet lancé à Natitingou


Le Réseau des structures de protection des enfants en situation difficile (ReSPESD) en collaboration avec Sos Village d’enfants du Bénin a lancé, jeudi 3 septembre à Natitingou, le projet de Protection de l’enfance et de la promotion des droits de l’enfant (Pepde) dans les départements de l’Atacora et de la Donga. C’était en présence des autorités politico-administratives et des acteurs de la protection de l’enfant des deux départements.

LIRE AUSSI:  Journée internationale de la femme:Le personnel féminin du MCTIC lance une série d' activités


Promouvoir les droits des enfants au Bénin et renforcer leur protection dans les départements de l’Atacora et de la Donga. Tel est l’objectif principal du projet de Protection de l’enfance et de la promotion des droits de l’enfant (Pepde) dans l’Atacora et la Donga.
Représentant les deux préfets, le chargé de mission du préfet de l’Atacora, Maguidi Kora Gbéré, s’est réjoui de cette initiative. Pour lui, la protection et la promotion des droits de l’enfant bénéficient d’une forte implication des autorités et d’un fondement juridique indéniable. Il a rassuré de l’engagement de l’autorité préfectorale pour une mise en œuvre efficace du projet. Il a par ailleurs exhorté les acteurs à redoubler d’efforts et surtout à veiller en milieu communautaire dans les zones reculées à l’égalité et à l’équité au profit des enfants surtout des filles.
La rencontre de Natitingou a permis également de former les parties prenantes dudit projet, d’harmoniser la documentation des activités d’accueil et de référencement des cas et d’élaborer la charte de fonctionnement des points focaux Protection de l’Enfant.
Pour Bignon Franck Danon, manager du programme de développement de Sos Village d’enfants du Bénin, les questions de violation des droits des enfants sont planétaires. D’où, relève-t-il, l’initiative de dupliquer le projet de protection de l’enfance et de promotion des droits de l’enfant dans les départements de l’Atacora et de la Donga, dont les résultats de mise en œuvre ont été satisfaisants dans le Borgou et l’Alibori.
« Je voudrais vous remercier d’offrir une chance à tous les enfants vivant dans des conditions difficiles. J’espère que votre engagement sera à long terme », a souhaité la fille maire de la commune de Natitingou, Shafeekath Ashanti. Les enfants des départements de l’Atacora et de la Donga, à travers leur porte-porale Azimath Fousséni, ont saisi l’occasion pour plaider en faveur de leur protection et du respect de leurs droits. Le projet est financé par l’organisation internationale de la Francophonie.

LIRE AUSSI:  Soutenance de thèse sur les outils de gestion environnementale à Cotonou: Patrick Adjamonsi décroche la mention très honorable avec les félicitations du jury