Promotion des droits des enfants: WeWorld lance la phase II de son projet « Apprendre »

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Promotion des droits des enfants: WeWorld lance la phase II de son projet « Apprendre »


La phase II du projet « Agir pour la promotion d’une école nouvelle pour les droits et la réussite des enfants » (Apprendre) de l’Ong italienne WeWorld vient d’être lancé. La cérémonie officielle s’est déroulée, mercredi 15 novembre dernier à Porto-Novo, en présence des différentes parties prenantes du projet qui prévoit impacter 8567 bénéficiaires de dix communautés rurales dans sept communes de l’Ouémé et du Plateau.

LIRE AUSSI:  Instrument au service du développement:La Banque internationale du Bénin célèbre ses noces d’argent

C’est reparti pour trois ans d’activités pour le compte de la phase II du projet « Agir pour la promotion d’une école nouvelle pour les droits et la réussite des enfants » (Apprendre). Il est entièrement financé et mis en œuvre par l’Organisation non gouvernementale de coopération au développement italienne WeWorld, ex-Intervita, en collaboration avec les Ong béninoises Femmes actrices de développement communautaire (Fadec Ong) et Autre Vie. Le top de cette deuxième phase des activités a été donné, mercredi 15 novembre dernier à Porto-Novo.
Ce lancement fait suite au succès qu’a connu la première phase du projet qui a commencé en août 2014 sur un financement de WeWorld et s’est achevé en août 2017 et mise en œuvre par l’Ong béninoise Lien entre Territoires du Monde (Ltm). Laquelle phase a permis d’impacter des milliers d’enfants en milieu scolaire rural à travers l’enregistrement des naissances, la remise de fournitures et kits scolaires, la construction et la réfection de salles de classe, la formation des enseignants, l’appui aux Associations des parents d’élèves, la promotion de la santé et de la nutrition en milieu scolaire.
La seconde phase du projet prend son envol avec les mêmes engagements de WeWorld pour la promotion des droits fondamentaux des enfants. De façon globale, Apprendre II vise à contribuer à garantir l’accès aux droits fondamentaux des enfants de dix communautés rurales de sept communes de l’Ouémé et du Plateau. Et spécifiquement à renforcer les mécanismes scolaires et communautaires de promotion des droits des enfants dans ces deux départements cibles. Il est attendu, au terme des trois années d’activités que soit renforcé l’accès à une éducation de qualité et inclusive dans les dix écoles cibles du projet, que soient améliorés les dispositifs communautaires de protection de l’enfance de dix villages cibles et promu un environnement scolaire favorisant l’accès des enfants à la santé et à une nutrition saine et diversifiée, explique Olympe Dossa, le chef projet qui a présenté les grandes articulations de Apprendre II.

LIRE AUSSI:  23e Journée mondiale contre la tuberculose: 3662 cas dépistés au Bénin en 2017

Impacter plus

Selon lui, au total, 8567 bénéficiaires dont, entre autres, 7062 élèves des écoles maternelles et primaires, 193 enseignants et directeurs d’écoles, 132 composants des bureaux d’Ape, 180 ménages en difficultés et 50 vendeuses de repas chauds dans les écoles, seront impactés.
Pour Emilia Vavassori, représentante pays de WeWorld, le modèle d’école dont ambitionne son Ong, est celui d’un établissement où l’enfant puise apprendre, réussir, s’amuser et jouir pleinement de ses droits. C’est à juste titre, signale Emilia Vavassori, que l’Ong axe notamment ses interventions en milieu scolaire sur la formation des enseignants, le soutien des Ape, l’amélioration de l’environnement d’apprentissage scolaire, la réalisation d’activités ludiques. Le projet ne s’arrête pas sur ces seules ambitions. Il prévoit aussi des interventions dans les domaines de la santé, de la protection de l’enfance et de la nutrition en milieu communautaire, souligne Emilia Vavassori. Pour l’atteinte des objectifs de cette phase II, WeWorld a signé des partenariats avec deux Ong béninoises à savoir : Fadec-Ong et Autre Vie. Celles-ci serviront de bras opérationnel pour la réalisation des activités respectivement dans le domaine de la protection de l’enfance puis de la santé et de la nutrition. La représentante pays de WeWorld a invité toutes les parties prenantes à une franche collaboration pour la concrétisation des ambitions du projet d’ici au 30 septembre 2020. Mais Emilia Vavassori sera rassurée par le représentant du directeur départemental des Enseignements maternel et primaire de l’Ouémé, Hospice Simon Gbodjinou ; la directrice exécutive de Fadec-Ong, Régina Guédou Gbaguidi et le directeur des programmes de l’Ong Autre Vie, Dr Lionel Zadji. Ils s’engagent tous à s’impliquer à fond, chacun à son niveau de compétence, et en synergie d’actions avec les autres acteurs pour l’atteinte des objectifs du projet dans les sept communes cibles des départements de l’Ouémé et du Plateau.
A noter que l’équipe du projet sera appuyée dans la mise en œuvre des activités par le bureau de coordination de WeWorld qui a son siège à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Godomey: Un bus endommage 12 véhicules dans un carambolage