Prosper Moretti, président de la Haac: « Les députés nous félicitent pour ce que nous faisons »

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Prosper Moretti, président de la Haac: « Les députés nous félicitent pour ce que nous faisons »


«…Nous sommes à l’Assemblée nationale cet après-midi pour présenter le projet de budget de notre institution pour l’année 2020. Ce budget est d’un montant de 2 milliards 817 millions 749 mille F Cfa. Il servira à continuer à faire ce qui était entamé, mais aussi à réguler les médias en ligne et la publicité. Nous avons deux nouvelles obligations qui résultent de l’application du Code de l’information et de la communication et du Code de la radiodiffusion numérique.
Les députés nous ont félicités pour ce que nous faisons. Ils nous ont encouragés à continuer dans ce sens et ils nous demandent aussi d’essayer d’ouvrir des fréquences pour qu’il y ait création de nouvelles radios et télévisions et pour qu’il y ait aussi de l’emploi pour les professionnels des médias. Ensemble, nous avons abordé le problème de financement de ces radios, télés et de la presse écrite qui existent déjà. D’où la nécessité de nous aider d’abord, à avoir les 350 millions Cfa qui étaient prévus par an pour l’aide de l’Etat de la presse privée, mais aussi de nous aider à atteindre l’objectif qui est de porter cette aide à un milliard de francs Cfa afin que nous puissions avoir de vrais professionnels des médias au service du peuple et au service du développement de notre nation.
La carte de presse pour les journalistes, nous sommes en train de faire tout le nécessaire. Nous avons envie de rompre avec ce qui se faisait. Nous avons en projet d’offrir des cartes modernes qui vont avec l’ère du numérique, des cartes qu’on ne peut pas falsifier, mais aussi des cartes qui nous permettront d’avoir accès à d’autres avantages. Rien ne sert d’avoir la carte. Quand on a des droits, il faut aussi qu’on ait des devoirs. C’est surtout pour ça que nous prenons un peu de temps. Mais vous verrez que ce sera bien fait… ».

LIRE AUSSI:  Tabé Gbian à l’occasion du premier anniversaire de la 5è mandature du Conseil économique et social: «Le CES du Bénin reste une force de propositions...»

«…Nous sommes à l’Assemblée nationale cet après-midi pour présenter le projet de budget de notre institution pour l’année 2020. Ce budget est d’un montant de 2 milliards 817 millions 749 mille F Cfa. Il servira à continuer à faire ce qui était entamé, mais aussi à réguler les médias en ligne et la publicité. Nous avons deux nouvelles obligations qui résultent de l’application du Code de l’information et de la communication et du Code de la radiodiffusion numérique.
Les députés nous ont félicités pour ce que nous faisons. Ils nous ont encouragés à continuer dans ce sens et ils nous demandent aussi d’essayer d’ouvrir des fréquences pour qu’il y ait création de nouvelles radios et télévisions et pour qu’il y ait aussi de l’emploi pour les professionnels des médias. Ensemble, nous avons abordé le problème de financement de ces radios, télés et de la presse écrite qui existent déjà. D’où la nécessité de nous aider d’abord, à avoir les 350 millions Cfa qui étaient prévus par an pour l’aide de l’Etat de la presse privée, mais aussi de nous aider à atteindre l’objectif qui est de porter cette aide à un milliard de francs Cfa afin que nous puissions avoir de vrais professionnels des médias au service du peuple et au service du développement de notre nation.
La carte de presse pour les journalistes, nous sommes en train de faire tout le nécessaire. Nous avons envie de rompre avec ce qui se faisait. Nous avons en projet d’offrir des cartes modernes qui vont avec l’ère du numérique, des cartes qu’on ne peut pas falsifier, mais aussi des cartes qui nous permettront d’avoir accès à d’autres avantages. Rien ne sert d’avoir la carte. Quand on a des droits, il faut aussi qu’on ait des devoirs. C’est surtout pour ça que nous prenons un peu de temps. Mais vous verrez que ce sera bien fait… ».

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Liste des personnes impliquées dans le dossier PPEA II