Protection des enfants au Bénin: Un document de référence édité

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Protection des enfants au Bénin: Un document de référence édité


Les 12 et 13 juin derniers à l’Université d’Abomey-
Calavi, l’organisation non gouvernementale Changement social Bénin, en collaboration avec la Chaire Unesco
a organisé un colloque sur la protection des enfants au Bénin. Six mois après, l’organisation, avec l’appui de ses partenaires, a édité et rendu publics les actes dudit colloque. Le lancement officiel du document a eu lieu, jeudi 5 décembre dernier, à l’Institut français de Cotonou.

LIRE AUSSI:  Centre des arts et métiers de Médédjonou: Les loteries du Conseil de l’Entente font œuvre utile à Adjarra

Une centaine de participants venus d’organisations non gouvernementales, d’organismes militant pour la cause des enfants et du monde universitaire ont pris part au colloque sur le thème « Protection des enfants au Bénin : des textes aux réalités ». Cette rencontre de haut niveau qui se proposait de faire l’état des lieux de la protection des enfants au Bénin a été initiée par l’organisation non gouvernementale Changement social Bénin avec l’appui financier et technique de l’Ambassade de France. Les 48 heures de travaux ont connu une communication inaugurale, quatre panels de discussions et huit communications présentés par des experts et autres personnes ressources, fins connaisseurs du sujet. L’ensemble des réflexions et les travaux intellectuels issus de la rencontre sont désormais compilés dans un document de 190 pages intitulé « Les actes du colloque ». Ledit document a été lancé jeudi 5 décembre dernier à Cotonou. C’était une occasion pour présenter la situation des enfants au Bénin et ainsi exposer les grandes résolutions de cette rencontre de haut niveau à laquelle la Chaire Unesco des droits de la personne humaine et de la démocratie a été fortement associée.
Pour Alexandrine Tchekessi, directrice exécutive de l’Ong Changement social, ce colloque était une aubaine pour faire la radioscopie de la situation des droits des enfants, procéder à un état des lieux des instruments disponibles et capitaliser l’expérience des pays voisins, en implémentant ce qui peut l’être au Bénin. Il s’est également soldé par des recommandations à l’endroit de la Société civile et des gouvernants. Il faut à l’issue d’une rencontre comme celle-là, « engager les actions selon les priorités pour une meilleure protection de l’enfant béninois », suggère-t-elle.

LIRE AUSSI:  Santé de la mère et de l’enfant: Les églises évangéliques du Bénin promeuvent la planification familiale

Des données actuelles

Le professeur Mathieu Dehounou de la Chaire Unesco à qui est revenu l’honneur de présenter la synthèse du document va surtout y voir l’avènement d’un document de référence qui fait une synthèse de la situation de l’enfant au Bénin en balayant les mécanismes et instruments qui contribuent à toutes formes de violations des droits des enfants. Si ce colloque a eu l’avantage de faciliter la réflexion, il a également permis de créer une synergie entre plusieurs acteurs engagés dans une même lutte, salue-t-il. En somme, une belle initiative entre plusieurs acteurs et partenaires, apprécie l’universitaire qui reconnait au nombre des mérites du document, les données actuelles qui y sont contenues.
Important partenaire de l’avènement de ce document qui offre une pile d’informations, de données, de graphismes et même d’illustrations, la Maison de la Société civile, représentée à la cérémonie par Patrice Affo, soutient que « les recommandations qui en découlent engagent tout le pays » et exhorte les acteurs impliqués dans la protection des enfants au Bénin à faire leur le document pour mieux cerner les priorités et piliers de leurs actions.