Protection des médias et de la liberté de la presse: Echanges entre Patricia Mahoney et Rémi Moretti

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Protection des médias et de la liberté de la presse: Echanges entre Patricia Mahoney et Rémi Moretti


L’ambassadrice des États-Unis près le Bénin a été reçue en audience hier, mercredi 17 mars, par le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). La diplomate est allée échanger avec son hôte sur les mécanismes de protection des médias et de la liberté de la presse.

LIRE AUSSI:  Conférence ministérielle africaine sur le différend régional au Sahara: 36 Etats africains soutiennent la position du Maroc

La protection de la liberté de la presse est le point sur lequel le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Rémi Prosper Moretti et Patricia Mahoney, ambassadrice plénipotentiaire des Etats-Unis d’Amérique près le Bénin, ont échangé hier, mercredi 17 mars. Reçue en audience dans la matinée de ce mercredi par le président de l’institution de régulation des médias, l’ambassadrice des Etats-Unis d’Amérique a laissé entendre à sa sortie d’audience que les échanges ont porté sur la protection de la liberté de la presse qui est, selon ses dires, une question très préoccupante dans les pays démocratiques comme le Bénin et les Etats-Unis. « En tant qu’Américaine, l’une de nos plus fortes convictions est l’importance de la liberté de la presse. L’importance d’une presse libre et dynamique qui peut veiller sur les droits des citoyens est un sujet qui revient tout le temps dans les démocraties comme le Bénin et les États-Unis», a expliqué Patricia Mahoney.
Cette préoccupation, selon l’ambassadrice, assistée de Christopher D. Helmkamp, directeur chargé des Affaires publiques à l’ambassade, est un enjeu en période électorale, où il est nécessaire de protéger l’indépendance de la presse. L’ambassadrice a profité pour saluer les acteurs des médias pour leur travail qui consiste à porter l’information à la connaissance des populations. Elle estime que les acteurs des médias doivent renforcer leur auditoire par la diffusion de la vraie information.
« Votre responsabilité est grande. Il faut toujours faire de votre mieux pour l’assumer et dire la vérité », a exhorté la diplomate. Elle invite également les professionnels des médias à analyser les faits et chercher des informations défendables afin que l’auditoire puisse se faire sa propre opinion ou sa propre idée.

LIRE AUSSI:  Ministère de l’Eau et des Mines: Des projets d’un coût de 800 milliards F Cfa présentés aux Osc