Protection des mineurs: La semaine Don Bosco clôturée en apothéose

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Protection des mineurs: La semaine Don Bosco clôturée en apothéose


Démarrées une semaine plus tôt, les journées-portes ouvertes sur le Foyer Don Bosco ont été closes, ce mercredi 31 janvier, sur une note d’espoir et d’engagement à accompagner le centre dans sa mission de prise en charge des enfants et adolescents à risque au Bénin.

LIRE AUSSI:  Ag du mouvement « Vision de la Nouvelle Génération Xxl »: Barthélémy Godonou mobilise Porto-Novo pour Patrice Talon

Les journées-portes ouvertes organisées par l’Association Foyer Don Bosco ont pris fin ce mercredi à Porto-Novo. Ce dernier jour d’activité aura été l’apothéose avec la cérémonie de clôture, en présence d’un parterre d’autorités dont des magistrats, des élus municipaux de Porto-Novo, des cadres de l’administration, des opérateurs économiques et autres personnes ayant un cœur sensible à la protection des mineurs surtout en situation de grande vulnérabilité. 

Les hôtes du directeur exécutif du Foyer, le père Aurélien Juvencio Ahouangbè, ont pu suivre un documentaire sur l’œuvre du Foyer Don Bosco, découvrir les offres et réalisations du centre à travers les visites dans les ateliers de soudure, de mécanique, de menuiserie, de couture, de peinture, et autres. Les salles de classe du Programme de cours accélérés n’ont pas été du reste. Les visiteurs ont été agréablement surpris par la qualité des œuvres artisanales réalisées par les enfants pensionnaires du centre et exposées sous les stands ainsi que les produits agroalimentaires et d’élevage aussi mis en exposition-vente. Ce qui a permis au public présent de découvrir le savoir-faire de l’association en matière d’éducation, de formation, de protection et d’intégration sociale des enfants et adolescents vulnérables. En tout cas, tous ceux qui ont fait le déplacement hier ne doivent pas le regretter.
Des visiteurs n’ont même pas hésité à acheter certains des produits et articles exposés pour encourager les enfants dans leur processus de réintégration socio-professionnelle. Un encouragement qui réjouit le père Aurélien Juvencio Ahouangbè, fier d’avoir vu juste en initiant la première édition de ces journées portes-ouvertes. Lesquelles visent surtout à donner de la visibilité aux actions et aux résultats de l’association en matière de promotion du respect des droits et devoirs des enfants, lancer une année de sensibilisation de masse sur la situation de traite, d’exploitation et d’abus sur les enfants et les mécanismes de protection et d’autoprotection des mineurs.

LIRE AUSSI:  Présidence de la République: La Commission chargée des réformes politiques installée

Satisfaction

Aussi, devraient-elles permettre de mobiliser des ressources humaines, techniques, matérielles et financières nécessaires pour l’atteinte des objectifs du plan stratégique quinquennal 2018-2023 de l’Association Foyer Don Bosco. « Nous vous (autorités présentes, ndlr) prions de soutenir le Foyer Don Bosco dans son fonctionnement à travers vos commandes. Nous vous garantissons la qualité, la ponctualité et le meilleur prix », souligne le père Aurélien Juvenvcio Ahouangbè. Un appel qui n’a pas laissé indifférent le deuxième adjoint au maire de Porto-Novo et chargé des délégations sociales. Très sidéré par les réalisations du Foyer surtout en matière d’œuvres artisanales qu’il découvre pour la première fois, après vingt-trois ans de la création du centre à Porto-Novo, François Ahlonsou prend l’engagement de faire dans les tout prochains jours une communication orale au niveau du Conseil municipal pour voir les appuis matériels et financiers que la municipalité peut apporter à l’association. Car, pour lui, c’est une grande fierté pour Porto-Novo d’abriter un Foyer de ce genre où l’on prend en charge tous les enfants et adolescents à risques de tout le Bénin.
Le président du Tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo, Ismaël Sanoussi, pour sa part, promet lui aussi d’assister le Foyer Don Bosco, d’abord de sa position professionnelle et ensuite en tant que citoyen pour œuvrer pour le bien-être des enfants en situation difficile. Ismaël Sanoussi prend l’engagement de faire parler bientôt son cœur à travers l’Amicale Don Bosco lancée hier par le père Aurélien Juvencio Ahouangbè pour immortaliser la première édition des journées portes ouvertes?