Qualité de l’éducation scolaire au Bénin: La Coopération Suisse et l’Unicef s’engagent

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Qualité de l’éducation scolaire au Bénin: La Coopération Suisse et l’Unicef s’engagent


La directrice de la Coopération Suisse au Bénin, Elisabeth Pitteloud Alansar et le représentant résident de l’Unicef, Claudes Kamenga, ont échangé ce lundi 21 septembre à Cotonou, sur les enjeux de l’éducation au Bénin. Les deux institutions s’engagent à tenir le pari.

LIRE AUSSI:  Pour émission de forte poussière de ciment: La délocalisation de la Scb et de Cimbénin actée

L’Unicef et la Coopération Suisse défendent les mêmes causes sur le plan de l’éducation scolaire. Les deux partenaires ont fait le tour d’horizon de la question ce lundi, au cours d’une rencontre à Cotonou. Nouvellement nommée directrice de la Coopération Suisse au Bénin, Elisabeth Pitteloud Alansar place la qualité de l’éducation dans le pays au cœur de son mandat.
« J’ai rencontré le représentant résident pour une prise de contact. Nous avons échangé sur les enjeux du système éducatif au Bénin. L’occasion nous a été donnée d’échanger sur notre partenariat visant à promouvoir la scolarisation, celle des filles notamment et la qualité de l’éducation », explique-t-elle.
Au-delà d’une visite de courtoisie, le tête-à-tête a permis aux deux personnalités de revisiter leur partenariat au Bénin.
« C’était pour moi l’occasion de souhaiter la bienvenue à la directrice de la Coopération Suisse au Bénin, mais aussi l’occasion de magnifier l’excellente collaboration qui existe entre la Coopération Suisse et l’Unicef au Bénin et à travers le monde », soutient Claudes Kamenga, représentant résident de l’Unicef au Bénin.
La rencontre lui a également permis d’évoquer avec son hôte, « la contribution de la Coopération Suisse au programme de coopération de l’Unicef qui s’élève à cinq millions cinq cents dollars Us, soit environ 39 % du budget prévisionnel du programme Education de l’Unicef ».
La rentrée scolaire 2020-2021 qui intervient dans un contexte de Covid-19 est bien particulière. Ses enjeux sont grands. « Nous voulons travailler ensemble et nous sommes engagés pour les années à venir. Les enjeux de cette rentrée scolaire vont au-delà de ceux habituels au regard du contexte de Covid-19 et les mesures que cela nécessitera de prendre. Nous sommes confiants de l’effectivité de la rentrée et nous encourageons tous les enfants du Bénin à prendre au sérieux leurs études », indique Elisabeth Pitteloud Alansar.
La qualité de l’éducation au Bénin, la nécessité de mettre un accent particulier sur l’éducation des filles, l’accompagnement des acteurs sont entre autres défis majeurs sur lesquels l’Unicef et la Coopération Suisse veulent concentrer leurs énergies, les jours à venir.

LIRE AUSSI:  Conseil économique et social: Divers dossiers en examen à la 2e session ordinaire