Radiodiffusion sonore: Plusieurs promoteurs renouvellent leur convention

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Radiodiffusion sonore: Plusieurs promoteurs renouvellent leur convention

HAAC_Echange de document

La Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac) a été assez respectueuse des textes s’agissant du renouvellement de la convention avec les promoteurs de radio. Conséquence, le processus a été plus fastidieux pour plusieurs promoteurs. Ces derniers ont saisi l’occasion de la signature du document, ce mardi 15 juin, en marge de la clôture de la 1re session ordinaire de la Haac, pour appeler l’institution de régulation à l’aide.

LIRE AUSSI:  Rachat de la dette bancaire intérieure de l’Etat: Bio Tchané clarifie aux députés le bien-fondé de l’opération

Près d’une dizaine de promoteurs de radio privée ont renouvelé leur convention, avec la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (Haac). La cérémonie de signature s’est déroulée en lever de rideau de la clôture de la première session ordinaire 2021 de l’institution de régulation des médias.
Professeur Nouréïni Tidjani-Serpos, promoteur de Radio Bénin Culture à Porto-Novo, salue au nom de ses pairs, la tenue de la cérémonie du jour tout en reconnaissant le lourd travail qu’abat la Haac. « Vous nous avez vraiment aidés. Nous avons traversé avec vous des moments extrêmement délicats, notamment avec toutes les élections que nous avons connues. Et vous avez, sans prendre position, aidé à nous assurer que les paroles que nous aurons à prononcer sont des paroles de paix, de réconciliation… », souligne-t-il.
Pour la cérémonie du jour, le promoteur de Radio Bénin Culture indique que le renouvellement de la convention avec la Haac est un moment très important pour la vie des organes de presse concernés. « Ça nous pousse à aller encore plus loin », s’est-il réjoui.
Malgré le renouvellement, les promoteurs de radio ont appelé la Haac à l’aide compte tenu du fait que l’institution de régulation a été assez respectueuse vis-à-vis des textes en la matière. «Notre souhait est que la Haac, aux niveaux financier et matériel, nous supporte un peu plus. Il faut que quand nous tournons notre regard vers l’arrière, nous puissions être sûrs que la Haac est notre avocate et qu’elle comprend nos problèmes. Nous sommes tous éparpillés sur l’ensemble du territoire national, nous avons des problèmes, il faut que quand nous frappons à la porte, quand nous appelons au secours, nous soyons sûrs que la Haac qui est notre avocate, est toujours là pour dire : je comprends, je vais me battre avec vous», a déclaré Professeur Nouréïni Tidjani-Serpos.
Le processus de renouvellement n’a vraiment pas « été facile parce que les donnes ont changé », éclaire le président de la Haac, Rémi Prosper Moretti. « Nous avons été plus regardants, plus respectueux vis-à-vis des textes »,
poursuit-il avant de rassurer ses interlocuteurs que la Haac est toujours leur partenaire, leur raison d’être, et que les deux parties sont condamnées à vivre ensemble. Rémi Prosper Moretti conclut son propos par une exhortation à l’endroit des promoteurs. « Aidez-nous aussi à mieux vous servir en payant les redevances, en payant les salaires, en respectant les clauses de la présente convention ». Un message qui n’est certainement pas tombé dans l’oreille d’un sourd.

LIRE AUSSI:  Rachat de la dette bancaire intérieure de l’Etat: Bio Tchané clarifie aux députés le bien-fondé de l’opération