Ramadan 2015: Intenses prières à la mosquée Tawakalitou de Maro militaire

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ramadan 2015: Intenses prières à la mosquée Tawakalitou de Maro militaire


Les musulmans de Cotonou ont célébré vendredi 17 juillet dernier, l’Aïd-el-Fitr, la fête de Ramadan. A la mosquée Tawakalitou de Maro militaire en présence de El Hadj Ousmane Aboubacar, imam de la mosquée centrale de Cotonou, des centaines de fidèles ont prié à cet effet.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres : Les grandes décisions de ce 13 juillet

Très tôt, vendredi 17 juillet dernier, une partie de la communauté musulmane de Cotonou a pris d’assaut la Place Idi située devant la mosquée Tawakalitou de Maro militaire. Assis sur des nattes et des tapis de tout genre, ces fidèles n’ont pas attendu l’arrivée de l’imam pour s’installer. Les hommes étaient alignés au premier rang et les femmes voilées, assises à l’intérieur de la mosquée. La foule de croyants reprend en chœur, et presque sans arrêt, «Allah akbar», «Allah est le plus grand» en Arabe.
A 10 heures, l’imam Ousmane Aboubacar arrive accompagné de son cortège. Il est rapidement installé et commence aussitôt la prière de l’Aïd-el-Fitr au cours de laquelle les fidèles répètent en chœur les mots et les gestes de l’imam Ousmane Aboubacar.
A la fin de la prière officielle du Ramadan, l’imam a fait un sermon dans lequel il invite les populations à cultiver la tolérance, la paix et l’amour du prochain. Il a imploré Allah afin qu’il bénisse le chef de l’Etat, Boni Yayi et le président de l’Assemblée nationale, Me Adrien Houngbédji ainsi que toutes les autres autorités à divers niveaux de la vie publique. Il a invité les musulmans à n’abuser ni de l’alcool, ni de la nourriture ni d’aucun autre plaisir de la vie en ce moment de Ramadan. « Le mois de Ramadan, c’est le plus grand de tous les mois. Au cours de ce mois, Dieu demande de prier afin de se purifier. Les musulmans ne doivent pas se comporter comme s’ils adoraient ce mois mais ce qui est important c’est l’observance des prescriptions de la religion. Ne vous lancez pas dans l’alcool. Restez toujours dans une autre forme de religiosité », a conseillé l’imam Ousmane Aboubakar à la communauté musulmane.

LIRE AUSSI:  Joseph Gnonlonfoun au cabinet du président de la Haac: « Ce qui nous préoccupe, c’est la paix »