Ramadan 2015: L’imam Boukari Idrissou a prié avec les musulmans de Bohicon

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Ramadan 2015: L’imam Boukari Idrissou a prié avec les musulmans de Bohicon


Le vendredi 17 juillet dernier, c’était le Ramadan qui consacre la fin des trente jours de jeûne prescrit par l’islam. La communauté musulmane du Bénin et en particulier celle de Bohicon a célébré l’événement. C’est la Place Idi située non loin du CEG 2 de Bohicon qui a accueilli la séance de prière de cette célébration conduite par El Hadj Boukari Idrissou, imam de la mosquée Zongo de Bohicon.

LIRE AUSSI:  Douloureuse explication entre militaires à la base aérienne de Cotonou hier :Le sergent Roméo Glessou élimine le lieutenant Michel Houéssou avant de s’abattre

L’Aïd-el-Fitr est un jour spécial qui marque la fin du Ramadan pour tous les musulmans. Un instant qu’aucun musulman ne doit se faire conter. Ce qui sans doute explique la grande mobilisation enregistrée le vendredi dernier sur la place Idi de Bohicon. On pouvait noter la présence, entre autres, du député Issa Salifou, de l’adjoint au maire de Bohicon, Mama Sanni et des autorités politico-administratives à divers niveaux. Il sonnait 9h50 mn lorsque le cortège de l’imam s’est immobilisé sur la place de prière. Cinq minutes après, exactement à 10h, démarre la séance de prière comme prescrit et pratiqué par le prophète Mohamet. «Allah Akbar, Allah Akbar …….» qui signifie «Allah est le plus grand, il est le plus grand. Il n’y a aucun dieu excepté Allah. Il est le plus grand. Tous les éloges et merci sont pour lui».
Après les moments consacrés pour la prière, l’imam Boukari Idrissou, dans son sermon enrichi par les sourates a exhorté les musulmans présents à emprunter le chemin tracé par le prophète en ayant des comportements vertueux. Car, dit-il, l’islam est la religion de la tolérance, de la miséricorde et de la paix. Mais elle rejette catégoriquement la mauvaise conduite. «Musulmans, craignez Allah, le très haut, car la piété est la marchandise la plus fructueuse», devait-il faire observer avant d’inviter tous ceux qui s’éloignent du chemin de Dieu à se repentir, à y revenir afin de retrouver le salut qu’à Allah accorde à tout repenti. Allah sait aussi pardonner. Il conclut en souhaitant une bonne fête de Ramadan à tous les musulmans du Bénin et de Bohicon en particulier et prié pour que chacun reçoive en abondance les bénédictions du mois de jeûne. L’Aïd el-Fitr représente surtout une occasion de rassemblement des musulmans entre eux.
Faut-il le rappeler, l’Aïd el-Fitr ou la fête de la rupture du jeûne est une fête musulmane marquant la fin du ramadan, mois de jeûne et de prières pour tout musulman. Elle est aussi considérée par les musulmans comme la petite fête par opposition à l’Aïd-el-Kebir, la grande fête des fidèles musulmans.

LIRE AUSSI:  Après le vote du dimanche: La CENA à l’heure du convoyage des urnes