Rapport mondial sur le développement humain 2020:Le document présenté au CES

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rapport mondial sur le développement humain 2020:Le document présenté au CES


Les membres du Conseil économique et social (Ces) ont désormais une meilleure connaissance du contenu du Rapport mondial 2020 sur le développement humain. Le document leur a été présenté, lundi 8 mars, au siège de l’institution à Cotonou, par une équipe du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) conduite par le Représentant résident, Aouale Mohamed Abchir.

LIRE AUSSI:  Sports : Voici le montant des paris illégaux détectés

Lancé au Bénin le 22 décembre dernier, le Rapport mondial sur le développement humain, édition 2020 intitulé : « Le développement humain et l’anthropocène : la prochaine frontière », a été présenté aux membres du Conseil économique et social (Ces), hier, par des cadres du Programme des Nations Unies pour le développement (Pnud) au Bénin conduits par le Représentant résident, Aouale Mohamed Abchir. Cette séance vise à permettre aux participants d’échanger sur le contenu du document afin de favoriser la prise en compte des messages et recommandations dudit rapport dans les politiques et programmes de développement.
A l’ouverture de la séance, le président du Ces, Augustin Tabé Gbian, informe que la rencontre s’inscrit dans le cadre de la coopération entre son institution et le Pnud. Elle permettra, dit-il,
aux conseillers de mieux appréhender les contours du document. « Nous avons estimé qu’il était important de venir vers vous dans le cadre de la série d’échanges du Pnud pour la dissémination du rapport », appuie le Représentant résident. Après avoir rappelé les missions du Ces et du Pnud, le président du Ces y voit une similitude de rôles en l’occurrence conseiller les pouvoirs publics. Pour Augustin Tabé Gbian, la rencontre est importante pour eux, conseillers, car cela leur permettra d’avoir une vue meilleure sur le contenu du rapport. En soutien à son propos, le Représentant résident du Pnud affirme que cette dissémination est importante au regard des enjeux de développement humain à l’aune de l’Agenda 2030 et des Objectifs de développement durable (Odd).
Dans son propos liminaire, Aouale Mohamed Abchir rappelle le thème de l’édition 2020 du Rapport. Il révèle, à l’occasion, l’essentiel à retenir du document. En effet, le Représentant résident du Pnud au Bénin fait noter que le document « rappelle les progrès importants en matière de développement humain que l’humanité a accomplis en 30 ans, les pressions humaines sur la planète » avec ses corollaires sur l’environnement et souligne que cette situation « pourrait faire basculer la planète très prochainement dans une nouvelle ère géologique qui est l’anthropocène, dans laquelle l’homme devient un acteur clé ».
En outre, il fait part de « trois messages essentiels » que l’on peut tirer du Rapport.
« Premièrement, dit-il, la survenue et l’expansion de la pandémie du Covid-19 ont exacerbé une myriade d’inégalités dans le développement humain (…). Deuxièmement, les déséquilibres planétaires et sociaux s’exacerbent mutuellement (…). Dernièrement, du fait des nombreuses pressions de l’activité humaine sur la nature, l’environnement et l’écosystème, la civilisation humaine entre dans l’anthropocène ». Il ajoute que les analyses du Rapport arrivent à la conclusion que l’approfondissement du développement humain a beaucoup à apporter à l’humanité afin de remédier à la paralysie collective face à un changement planétaire alarmant. De fait, le rapport formule des recommandations à mettre en œuvre au niveau national en cohérence avec les réformes nécessaires à engager au niveau de la gouvernance mondiale.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Une loi sur la retraite des députés et personnalités politiques en vue