Rapport Women, Business and the Law 2022 : Le Bénin gagne 15 places

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rapport Women, Business and the Law 2022 : Le Bénin gagne 15 places

Rapport Women, Business and the Law 2022 : Le Bénin gagne 15 places

A nouveau, le Bénin marque des points et fait un bond significatif dans un classement d’envergure internationale. Cette fois-ci, c’est la Banque mondiale qui positionne le pays à la 90e place sur 190, dans le cadre du rapport Women, Business and the Law 2022, publié le 1er mars 2022.

LIRE AUSSI:  Franck Kpochémé, président de l’Union des professionnels des médias du Bénin:« La dépénalisation n’est pas une faveur pour les journalistes »

Les indicateurs dévoilés cette année montrent que le Bénin a réalisé une bonne performance dans l’amélioration du cadre légal et règlementaire relatif à l’employabilité des femmes. Son score est passé de 77,5 à 80,6 sur 100. « Cette avancée a été réalisée, notamment grâce aux réformes visant entre autres, la suppression des restrictions liées à l’exercice des emplois dits « physiquement difficiles » pour les femmes », précise le ministère de l’Economie et des Finances dans un communiqué de presse en date du 8 mars 2022.

De même, le Bénin fait partie des cinq pays d’Afrique subsaharienne ayant vu leur score augmenter et le seul pays de l’Uemoa ayant amélioré son score entre les éditions 2021 et 2022 de ce rapport. « La performance du Bénin reflète les efforts constants du gouvernement du président Patrice Talon dans la lutte pour une participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision et au développement de notre pays. Car, une société plus égalitaire entraine une économie plus résiliente », souligne le ministère de l’Economie et des Finances.
Les Femmes, l’Entreprise et le Droit 2022 est la huitième édition d’un rapport annuel qui passe au crible les lois et règlements de 190 économies dans huit domaines qui influent sur la participation des femmes à la vie économique : mobilité, travail, rémunération, mariage, parentalité, entrepreneuriat, actifs et retraite. Cette édition comprend en outre de nouvelles données sur les cadres juridiques qui favorisent la disponibilité de services de garde d’enfants, abordables et de qualité, ainsi que sur l’application effective des lois.

LIRE AUSSI:  Présidence de la Cour suprême / Le mandat de Ousmane Batoko éteint