Rayonnement de l’industrie cinématographique au Bénin: Le Catcb entend faire voter une loi propre au secteur

Par zounars,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rayonnement de l’industrie cinématographique au Bénin: Le Catcb entend faire voter une loi propre au secteur


Pour faire le point des rencontres institutionnelles sur le processus de vote de la loi portant Code d’industrie cinématographique au Bénin, les membres du Collectif des artistes et techniciens de cinéma du Bénin (Catcb) ont tenu, jeudi 4 août au Centre culturel Artisttik Afrika de Cotonou, une rencontre avec tous les acteurs concernés.

LIRE AUSSI:  Fête traditionnelle de la Gaani: Le bal des célébrations ouvert par Nikki

Le processus de vote de la loi portant Code d’industrie cinématographique suit son cours au Bénin. À cet effet, le coordonnateur du comité du Collectif des artistes et techniciens de cinéma du Bénin (Catcb) Arnaud Akoha et certains de ses membres se sont réunis, pour faire le compte rendu des différentes rencontres institutionnelles et de la mise en place d’un lobbying.

Présentant le rapport de la séance avec le directeur de la Cinématographie Dorothée Dognon, le secrétaire général du Catcb Arcade Assogba a indiqué que ce dernier a salué la position du Collectif sur le processus du vote de la loi portant Code d’industrie cinématographique au Bénin. Aussi, confie le secrétaire général, le directeur de la Cinématographie a fait le point des actions et stratégies à mener notamment en direction de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) pour qu’il donne son avis consultatif qui, précise-t-il, reste la seule étape pouvant bloquer la transmission de ce projet de loi à l’Assemblée nationale. Sur ce, Dorothée Dognon leur a conseillé d’anticiper sur d’éventuelles relations avec les députés afin que le processus du vote soit accéléré dès que l’avis de cette institution est obtenu.
Arcade Assogba a fait savoir au terme de la rencontre, que la Direction de la cinématographie a pris l’engagement de transmettre au Collectif sa base de données des contacts des associations, acteurs et autres structures béninoises intervenant dans le cinéma afin que celui-ci s’en serve dans le cadre de ses actions de mobilisation.
Pour sa part, le coordonnateur du Collectif Arnaud Akoha a confié que sur instruction du président de la Haac Adam Boni Tessi, un comité a été mis en place à la session extraordinaire de l’institution pour faire la lecture du projet de loi. « Ce qui a déjà été fait et prêt à être envoyé à l’Assemblée nationale pour le vote », a-t-il souligné. Toutefois, fait-il remarquer au niveau des cinéastes, un lobbying est en préparation pour être en contact avec la présidence de la République afin qu’au cours des prochaines sessions, les députés puissent aussi se pencher sur cette loi inhérente au rayonnement du secteur.?

LIRE AUSSI:  Promotion du patrimoine culturel : Un jeu-concours pour « réveiller » et magnifier les héros du Bénin