Réaffectation des redevances des véhicules d’occasion en transit : Environ deux milliards affectés à la sécurisation du corridor

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Réaffectation des redevances des véhicules d’occasion en transit : Environ deux milliards affectés à la sécurisation du corridor


Environ deux milliards de francs Cfa au profit de l’effort de sécurisation du corridor. C’est ce qui ressort du Conseil des ministres du mercredi 24 août. Ce montant issu des reversements préalablement destinés à certains prestataires de la filière des véhicules d’occasion en transit, ne devrait plus être payé, selon le ministre d’Etat secrétaire général de la présidence de la République. Et c’est ce qui justifie son orientation à une fin plus bénéfique.

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale: Le 4e rapport d’activités de Louis Vlavonou plébiscité

L’affaire de redevances perçues par certains acteurs de la filière des véhicules d’occasion en transit refait surface. Le gouvernement, on se rappelle, avait organisé un audit de l’escorte des véhicules d’occasion en transit de 2012 à avril 2016. En prélude à cela, il a été procédé le 26 avril dernier à la suspension de tous les reversements de redevances relatives aux prestations en général y compris les redevances concernant les contrats des guichets uniques portuaires et du guichet unique pour les opérations de commerce extérieur, à l’exception des redevances relatives à certaines rubriques. Selon le point fait par le ministre d’Etat Pascal Irénée Koupaki à l’issue du Conseil des ministres du mercredi 24 août, le montant cumulé des redevances suspendues depuis le 26 avril à la date du 23 août dernier est de 2 700 000 000 Fcfa. Ce montant, indique-t-il, est retenu et consigné au niveau de la Société de gestion du guichet unique (Segub SA). A l’exception des honoraires de ladite société, les virements suspendus se chiffrent à environ deux milliards de francs Cfa à la date du 23 août dernier, poursuit-il.

LIRE AUSSI:  Accès au Fonds d’innovation pour les accélérateurs d’écosystèmes: Le Bénin se révèle au monde par le numérique

Ce montant, préalablement destiné au paiement des prestations de certaines sociétés, prestations non justifiées selon le ministre d’Etat, sera reversé au Port autonome de Cotonou. Dans ce cadre, le ministre des Infrastructures et des Transports «a été instruit à l’effet d’autoriser le port à l’utiliser pour contribuer à l’effort national de sécurisation des corridors» dans le cadre de la protection des personnes et des biens par les Forces de défense et de sécurité?