Réalisation des activités d’opérationnalisation de la Sgds-Gn Sa: La gestion moderne des déchets actée !

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: 1


Mercredi 26 août dernier, le Conseil des ministres a marqué son accord pour la fourniture de matériels et équipements par les sociétés adjudicataires et l’appui technique de cabinets, dans le cadre de la réalisation des activités d’opérationnalisation de la Société de gestion des déchets et de la salubrité dans le Grand Nokoué (Sgds-Gn Sa). A travers cette décision, le Bénin s’inscrit désormais au rang des nations où la gestion professionnelle, moderne et efficace des déchets ménagers contribue au bonheur des populations dans un cadre de vie assaini.

LIRE AUSSI:  Organisation des législatives du 26 avril :La CENA sollicite l’accompagnement des acteurs politiques

En manifestant son approbation pour la fourniture de poubelles et de tricycles, le suivi et le contrôle informatisé des prestations de salubrité et de collecte des déchets, au moyen de contrats avec les sociétés adjudicataires, et l’appui technique de cabinets sollicités à cet effet, l’Etat béninois met définitivement fin à la gestion archaïque des déchets ménagers sur son territoire, notamment dans les communes du Grand Nokoué.
En effet, la Société de gestion des déchets et de la salubrité dans le Grand Nokoué (Sgds-Gn Sa)
dont l’objet social, comme l’indique son nom, est la gestion des déchets ménagers dans les villes du Grand Nokoué, a démarré ses activités depuis décembre 2019. Ceci, avec la mise en œuvre de la phase pilote de la pré-collecte et de la collecte des déchets. L’exécution de toutes les composantes de la mission de cette société requiert l’assistance-conseil d’un bureau ayant une bonne connaissance du secteur de la gestion des déchets.
En outre, il s’est avéré nécessaire voire indispensable de procéder à l’acquisition, entre autres, d’engins légers de pré-collecte et d’engins lourds de collecte, à la réhabilitation et la mise aux normes des points de regroupement, centres de transferts et lieux d’enfouissement.

LIRE AUSSI:  Présentation de lettres de créancesl:Cinq nouveaux ambassadeurs accrédités

C’est donc au regard de toutes ces formalités, et au terme des consultations menées à cet effet, que l’Etat béninois à travers le Conseil des ministres du mercredi dernier, a marqué son accord pour la contractualisation avec les sociétés adjudicataires, en vue de la fourniture de poubelles et de tricycles, le suivi et le contrôle informatisé des prestations de salubrité et de collecte des déchets. Idem pour les cabinets sollicités en vue de l’appui technique à l’opérationnalisation de la Sgds-Gn Sa, la mission de maîtrise d’œuvre complète des travaux de construction des centres de transfert et la mise aux normes des lieux d’enfouissement sanitaire.
Rappelons que la Société de gestion des déchets et de la salubrité dans le Grand Nokoué a pour rôle, la précollecte et la collecte des déchets, l’aménagement et l’exploitation des lieux d’enfouissement sanitaire des localités de Ouèssè et de Takon, la salubrité dans toutes ses composantes. Elle s’occupe également du suivi, du contrôle informatisé de l’ensemble des prestations à réaliser de même que la mise en place d’un support informatique de cartographie et de gestion dynamique de toutes les données spatiales et géographiques. La réorganisation du cadre institutionnel de la filière, l’instauration d’un mécanisme de participation des acteurs, l’information, l’éducation ainsi que la sensibilisation de la population à travers un plan d’information, font aussi partie de ses missions.

LIRE AUSSI:  L’accès aux anti-retroviraux gravement touché par le Covid-19

Le Pag en marche…

Le Programme d’action du gouvernement (Pag), pilier n°3, axe stratégique n°6, vise l’amélioration des conditions de vie des populations à travers la modernisation du système de collecte et de gestion des déchets. C’est donc à juste titre que la Sgds-Gn Sa a vu le jour et que le gouvernement s’intéresse aux moyens pratiques de renforcer ses acquis et donner plus d’ampleur à sa mission, en marquant son accord pour la contractualisation avec les entreprises et cabinets adjudicataires. Ce vaste chantier qui est le 32e des 45 projets phares du Pag s’implémente alors bien, étape par étape. Il faut aussi saluer la transparence qui entoure chacune des phases de la mise en œuvre de ce projet.
En gros, tous les aspects du projet sont désormais cernés en vue d’une meilleure satisfaction des populations en la matière, et l’atteinte des résultats escomptés. La nouveauté ici, c’est le suivi et le contrôle informatisé des prestations de salubrité et de collecte des déchets. Ce service induira l’efficacité et l’efficience dans la mise en œuvre des activités prévues.
Ainsi, le 32e projet du Pag se concrétise étape par étape pour le bonheur des populations, et le président Patrice Talon ainsi que les membres de son gouvernement restent déterminés à moderniser les villes béninoises, notamment celles du Grand Nokoué. L’on se réjouit donc de voir le Bénin se hisser au rang des nations qui ont instauré ces pratiques intelligentes en matière de gestion des déchets ménagers.

LIRE AUSSI:  Décision EP 21-016 du 17 février 2021: La requête de Nathanaël Koty rejetée