Réaménagement de la carte diplomatique: Le personnel rappelé de l’étranger face à Aurélien Agbénonci

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Réaménagement de la carte diplomatique: Le personnel rappelé de l’étranger face à Aurélien Agbénonci


Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, a rencontré, mercredi 26 août dernier, les agents rappelés des postes diplomatiques et consulaires. En face du chef de la diplomatie béninoise, deux types d’agents. D’une part, ceux qui ont été rappelés après avoir achevé leur temps normal d’affectation en poste, et d’autre part, ceux qui n’ont pas accompli leur temps de présence en poste.

LIRE AUSSI:  Audience du président de l’Assemblée nationale : L’ambassadrice de la France chez Louis Vlavonou

Le ministre Aurélien Agbénonci a, au cours de la rencontre avec le personnel rappelé des postes diplomatiques, mis un accent particulier sur le contenu de la dernière réforme relative au réaménagement de la carte diplomatique. En effet, pour des raisons de rationalisation des ressources, le gouvernement a décidé de revoir la carte diplomatique. Il s’agit de mener désormais l’action diplomatique à travers de nouveaux modes de représentation. Le Bénin a opté pour la création d’un palier d’ambassadeurs non-résidents au département et de pôles régionaux sur les cinq continents. Une mesure qui a cours depuis le 1er août 2020.
« Ensemble avec vous, nous allons réinventer la nouvelle diplomatie. Nous allons gagner en efficacité. Singapour l’a fait avant nous », a déclaré le ministre des Affaires étrangères.
Le réaménagement de la carte diplomatique entre dans la droite ligne de la mise en œuvre du Programme d’action du gouvernement (Pag). Les ressources issues de cette réforme sont réorientées vers des domaines clés : l’accès à l’eau potable, la santé, l’électricité, l’éducation… Sans oublier les transformations infrastructurelles perceptibles dans le pays.
« Je suis persuadé que dans quelques jours, par votre sens de sacrifice, vous serez fiers d’avoir apporté une contribution extraordinaire au développement de ce pays », a-t-il indiqué.
Outre des facteurs typiquement propres au Bénin dans la prise de cette décision, la crise sanitaire liée à la Covid-19 et son corollaire de changement de paradigmes dans les relations internationales ont montré qu’il faut réinventer une nouvelle perception des représentations diplomatiques.

LIRE AUSSI:  Construction d’un camp militaire à Djakotomey: Le ministre Alain Nouatin reçoit l'acte de donation du site

Sens de l’engagement

Par ailleurs, Aurélien Agbénonci a lancé à leur endroit un appel à un réarmement moral en vue de gagner en efficacité. Pour se faire, il a indiqué la voie à suivre : la mise en place de nouveaux outils pour porter les modes de représentation que s’offre le Bénin. « Ce qui arrive est une opportunité pour aller de l’avant. Ce qui compte, c’est l’adaptation, les démarches à suivre, les concepts nouveaux à utiliser… », a-t-il poursuivi. Il n’a pas manqué de notifier à ces agents qu’il compte beaucoup sur leur sens de l’engagement au travail, de créativité et de proactivité.
Enfin, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération a précisé les mesures envisagées au plan social pour la gestion du personnel.
Lors des échanges interactifs ayant suivi l’adresse du ministre, ces agents rappelés des postes ont remercié le ministre pour l’initiative et rassuré qu’ils mettront leurs expériences acquises en poste au service du département pour la réussite des réformes.
De retour au pays à la fin de leur mission, ces agents ont reçu un accueil chaleureux. Sur instructions du ministre, ils ont été aussitôt affectés dans les directions tenant compte des profils, des derniers postes et expériences.

LIRE AUSSI:  Gestion de l’insécurité au Bénin au second semestre 2017: Le ministre Sacca Lafia fait le point