Recensement des Béninois de l’extérieur: L’accompagnement des missions diplomatiques accréditées au Bénin sollicité

Par zounars,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Recensement des Béninois de l’extérieur: L’accompagnement des missions diplomatiques accréditées au Bénin sollicité


Le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur, a servi de cadre hier lundi 12 octobre à une séance d’informations et d’échanges à l’intention des membres du corps diplomatique et consulaire ainsi que des représentants des organisations internationales. L’objectif est de les situer par rapport au niveau d’évolution du COS-LEPI et de plaider afin qu’ils facilitent l’obtention des visas à ceux qui seront envoyés dans les pays retenus. C’est sous l’égide du secrétaire général du ministère, Robert Zantan et du président du COS-LEPI, Augustin Ahouanvoébla.

LIRE AUSSI:  Éditorial du 02 Juillet 2021: Un train en retard !

Prévu au départ pour le 19 octobre, c’est finalement le 25 octobre prochain que débuteront les travaux d’enrôlement des Béninois de l’extérieur. C’est dans ce cadre que le président du COS-LEPI, Augustin Ahouanvoébla, en collaboration avec les cadres du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Francophonie et des Béninois de l’Extérieur ont organisé une séance d’informations et d’échanges avec les membres du corps diplomatique et consulaire ainsi que les représentants des organisations internationales. L’occasion a permis aux responsables diplomatiques accrédités au Bénin, de s’enquérir de la partition qu’ils doivent jouer au cours de l’enrôlement des Béninois de l’extérieur. Pour le président du COS-LEPI, le recensement aura lieu dans 32 pays répartis dans les quatre continents que sont l’Afrique, l’Europe, l’Amérique et l’Asie. A cette occasion, plus de 400 kits biométriques seront convoyés dans ces pays. Plus de 500 personnes seront également mandatées par le COS-LEPI pour faire ce travail. Augustin Ahouanvoébla a ensuite exhorté les responsables diplomatiques à faciliter l’octroi de visas aux personnes dont la destination l’exige. Il les a invités aussi à soutenir l’opération, en l’accompagnant tant au niveau de l’hébergement que financier. Selon lui, plus de 300 000 Béninois sont attendus à la fin de l’enrôlement. Il n’a pas manqué de rappeler aux diplomates que le retard d’une semaine n’agira pas sur la date fixée dans le chronogramme. Cependant dès le 19 octobre prochain, va démarrer la mission de prospection. Il a, par ailleurs, estimé que le fichier électoral sera publié le 15 décembre prochain, et ce, en se conformant au Code électoral de la République du Bénin qui exige sa publication 60 jours avant l’élection. Il a également rassuré que la carte d’électeur qui sera imprimée va désormais servir en lieu et place de la carte nationale d’identité. Les Béninois de l’extérieur qui pourront exprimer leur suffrage le 28 février 2016, sont ceux qui se sont faits enregistrer 6 mois avant l’élection tel que prévu dans le Code électoral. Il a pour finir, lancé un appel aux Partenaires techniques et financiers pour l’accompagnement financier des travaux d’actualisation et de recensement des Béninois de l’extérieur. Plusieurs responsables diplomatiques ont également contribué en faisant des apports pour que le travail soit impartial et qu’aucun citoyen béninois de l’extérieur ne soit laissé en rade.

LIRE AUSSI:  Ambiance électorale au Bénin: Précampagne confondue à la campagne