Récession en Afrique: L’économie nationale s’en sort bien

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Récession en Afrique: L’économie nationale s’en sort bien


En raison de la pandémie du coronavirus, le continent africain va enregistrer sa première récession économique depuis 25 ans. Parmi les 54 pays de la région, seulement une dizaine dont le Bénin devraient s’en sortir avec une croissance positive, selon les prévisions du Fonds monétaire international (Fmi). Cette perspective sur le Bénin met davantage en lumière le travail fort louable qu’abat le gouvernement.

LIRE AUSSI:  Crise du football béninois: Le bureau de la FBF sollicite la médiation de Me Adrien Houngbédji

Avec un taux de croissance de 2 % que le Fonds monétaire international (Fmi) lui projette pour 2020, le Bénin échappe à la vague de récession que connaîtront probablement la majorité des pays africains en 2020. Selon l’institution de Bretton Woods, cette première récession en Afrique depuis 25 ans, est due aux effets néfastes de la pandémie du Covid-19 sur les économies nationales. Des 54 nations africaines, seulement une dizaine dont le Bénin, devraient échapper à ce revers économique.
Comme le Bénin, certains de ces pays enregistraient des taux de croissance supérieurs à 6 % ces dernières années, sauf que pour 2020, ces taux seront relativement faibles mais positifs. C’est le cas notamment de l’Egypte (3,5 %), l’Ethiopie (+1,9 %), de la Tanzanie (+1,9 %), de la Côte d’Ivoire (+1,8 %) et du Kenya (1 %). D’après le Fmi, il s’agit de pays dont les économies reposent plus sur l’agriculture que le pétrole et les matières premières. Autrement dit, les pays dotés de ces ressources sont pour la plupart frappés par la récession. Parmi eux figurent l’Afrique du Sud (-8,0 %), le Maroc (-7 %), la Tunisie (-7 %), le Congo (-7 %), le Nigeria (-4,3 %), l’Angola (-4 %) et l’Algérie (-5,5 %).
Il est clair que dans le cas du Bénin, les chiffres dévoilés mettent davantage en lumière le travail fort louable que le gouvernement du président Patrice Talon ne cesse d’abattre.

LIRE AUSSI:  Le chef de l’Etat suite au drame de Tori : «Les personnes en charge de l’opération sont coupables...»