Recherches scientifiques et innovations: Plusieurs travaux effectués depuis 2016

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Recherches scientifiques et innovations: Plusieurs travaux effectués depuis 2016


Ces cinq dernières années, plus d’une soixantaine de travaux de recherches scientifiques et d’innovations de qualité ont été effectués, au Bénin, pour plus de 900 millions F Cfa. Des réformes sont en cours afin que la moisson soit plus abondante, les années à venir, pour le développement du pays.

LIRE AUSSI:  Célébration de la fête des religions endogènes : Abomey, la fête célébrée dans la division

En matière d’exécution des activités de Recherche et d’Innovation, le Centre béninois de la Recherche et de l’Innovation (Cbrsi) et le Fonds national de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique (Fnrsit) ont conduit plus d’une soixantaine de travaux sous le régime de la Rupture.
Présentant le point non exhaustif des résultats de ces travaux de recherches à l’occasion du lancement de la journée de la Renaissance scientifique de l’Afrique, le directeur de cabinet de la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, professeur Makpéhou Rogatien Tossou, a souligné que le Cbrsi a mené une quarantaine de projets de recherches scientifiques et d’innovations au profit de ses dix instituts et laboratoires de recherches de 2016 à 2020. Le tout évalué à 140 000 000 F Cfa.
« Ces recherches ont fait l’objet de publications et de communications dans les revues scientifiques. Ils ont impacté les secteurs des énergies renouvelables, de la lutte contre l’érosion côtière, de la valorisation de la spiruline, de la protection des plantes médicinales en voie de disparition, de la production intensive d’ananas grâce à la technique des vitroplants, de l’amélioration de la productivité des truies de race locale, de la valorisation de nos langues nationales, du dividende démographique, etc. », s’est-il réjoui. S’agissant de l’animation scientifique, le directeur de cabinet de la ministre souligne que le Cbrsi assure la parution régulière de la revue scientifique « Les cahiers du Cbrsi » depuis 2017, à concurrence de deux éditions par an. Aussi, il félicite le Centre pour l’organisation, chaque année, des journées de la Renaissance scientifique de l’Afrique.
Evoquant, un peu plus en détail, l’un des résultats de recherches menées en matière d’érosion côtière, le professeur Makpéhou Rogatien Tossou informe qu’il a été procédé au suivi de l’évolution du trait de côte et à l’alerte précoce des risques d’élévation du niveau de la mer et de l’érosion. Ce qui a permis aux chercheurs d’établir que l’érosion côtière varie entre 5 et 40 mètres par an à l’Est de Cotonou au niveau du pont de pesage.

LIRE AUSSI:  Sit-in de l’UMPB à la HAAC : Les professionnels des médias empêchés de manifester

Fnrsit et actions futures

Du côté du Fonds national de la Recherche scientifique et de l’Innovation technologique (Fnrsit), 26 projets de recherches et d’innovations ont été financés. Ils sont répartis dans divers domaines pour un montant total de 825 000 000 F Cfa.
En matière de promotion des chercheurs béninois au Conseil africain et malgache pour l’Enseignement supérieur (Cames), de 2017 à 2020, professeur Makpéhou Rogatien Tossou fait savoir que 64 chercheurs ont été inscrits sur les différentes listes d’aptitude, sur un total de 66 candidats présentés, soit 97 % de taux de réussite.
Au titre des réformes et actions engagées, en cours ou futures visant à booster la recherche et l’innovation au Bénin, figure la prise des textes organisant la recherche scientifique et l’innovation dans l’optique de les rendre plus aptes à répondre aux préoccupations des populations.
Mais ce n’est pas tout, signale le professeur Tossou. Il y a aussi « la création de l’Agence béninoise pour la Recherche et l’Innovation, l’effectivité des arrêtés d’application du décret portant statuts particuliers du corps des chercheurs de rang doctoral, la mise en place progressive de la Cité internationale de l’innovation et du savoir (Ciis), la mise en place de fonds compétitifs de la recherche et de l’innovation à travers le Fnrsit ».
Il assure que ces réformes, conformément à la vision du gouvernement, contribueront à améliorer les performances du système de la recherche au Bénin afin de lui permettre de bien jouer son rôle d’outil d’aide à la prise de décisions pour la résolution des problèmes de développement.

LIRE AUSSI:  Bénin/Covid-19 : Le vaccin Astra Zeneca à nouveau disponible