Reconnaissance de mérite: Des agents de l’Etat au parcours exemplaire distingués

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Reconnaissance de mérite: Des agents de l’Etat au parcours exemplaire distingués


Quinze agents de l’Etat qui ont marqué par leur parcours ont été admis dans l’Ordre national du Bénin. La cérémonie de décoration et de réception dans divers ordres a eu pour cadre le siège de l’institution à Cotonou, ce jeudi 19 décembre, en présence des parents, amis et collaborateurs des récipiendaires.

LIRE AUSSI:  Développement de Koussoucoingou: Ces tatas Somba, sources de richesses

Des agents de l’Etat, au nombre de 15, ont été reçus dans divers ordres de mérite. Une distinction, signe de l’expression suprême de la reconnaissance de l’Etat à l’endroit de ceux qui, par leurs mérites exceptionnels et leurs éminents services, ont le mieux contribué à l’épanouissement du peuple et de la nation, selon
Koubourath Osséni, grande chancelière de l’Ordre national du Bénin. Appelés au service de l’Etat depuis plus de 30 années pour certains, 20 ans pour d’autres et 10 années pour d’autres encore, ces citoyens ont reçu leurs médailles ainsi que leur certificat des mains de la grande chancelière, Koubourath Osséni, à la faveur d’une cérémonie fort simple, ce jeudi 19 décembre, en présence des parents, amis et collaborateurs. On y dénombre des magistrats, juristes, ingénieurs, économistes, planificateurs, médecins, administrateurs, techniciens de divers ordres, cadres de divers grades et agents de soutien. Christian Etienne Sossouhounto est fait commandeur de l’Ordre national du Bénin. Thomas Tolomè est reçu au grade d’officier de l’Ordre du mérite social. Quant à Rokiyath Moustapha, Joseph Ahissou, Romain Médard Akpo, Albert Dotou Avocegamou, Boko Baguidi, Jules Yao Bessan, Jean Barnabé Dadjo, Stanislas Fernand Dossoukoko, Valentin Adédiran, Hendrix Don Tarzs Gbegan, Zacharie Marius Hounkpatin, Ephrem Dovi Kangni, Constant Coôvi Kponhinto, ils ont été faits chevaliers de l’Ordre national du Bénin, au nom du président de la République, grand maître de l’Ordre.
Selon Koubourath Osséni, l’Ordre national du Bénin administré par la grande chancellerie de l’Ordre national du Bénin sous l’auguste autorité du grand maître de l’Ordre, le président de la République, est axé sur le mérite, rien que le mérite. Il est destiné à récompenser les services éminents rendus à la Nation à titre civil ou sous les armes. « Etre distingué dans l’Ordre national du Bénin, c’est être distingué par chacun des Béninois pris individuellement ; c’est être distingué par la Nation tout entière. C’est voir sa carrière saluée, sa compétence reconnue et ses qualités individuelles et professionnelles récompensées par la République », a expliqué Koubourath Osséni. C’est dans cette dynamique que le gouvernement et son chef ont décidé de promouvoir les récipiendaires dans divers ordres pour saluer leur parcours, attirer les attentions et susciter de saines et vivifiantes émulations, précise-t-elle.
Elle ajoute que la Grande chancellerie de l’Ordre national du Bénin, comme les autres institutions de la République, joue un rôle essentiel dans le cheminement du Bénin pour l’enracinement de l’Etat de droit et pour son développement social et économique. « Aujourd’hui reste un jour particulier pour vous et dégage un parfum tout particulier pour chacun de vous, un parfum sublime et exquis, signe de la consécration de vos parcours respectifs », reconnait-elle. Pour le porte-parole des récipiendaires, Christian Sossouhounto, cette distinction n’aurait pas été possible sans l’accompagnement des collaborateurs, à qui ils dédient les titres. Il a pris l’engagement au nom de ses collègues d’être des modèles dans la République, conformément aux souhaits de la grande chancelière.

LIRE AUSSI:  Déontologie et éthique policières: La Police républicaine à l’école des bonnes pratiques