Reconnu coupable des faits de coups mortels:12 ans de réclusion criminelle contre Amidou Kombieni

Par Didier Pascal DOGUE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Reconnu coupable des faits de coups mortels:12 ans de réclusion criminelle contre Amidou Kombieni


Le tribunal de première instance de deuxième classe de Natitingou statuant en matière criminelle, mercredi 10 février dernier, a condamné Amidou Kombieni à douze ans de réclusion criminelle. C’est après l’avoir reconnu coupable des faits de coups mortels.

LIRE AUSSI:  Violences faites aux filles et aux femmes : La position confuse des jeunes

A l’issue de l’examen des faits de coups mortels qui étaient à sa charge, Amidou Kombieni reconnu coupable a été condamné à douze ans de réclusion criminelle.
A la barre, mercredi 10 février, Amadou Kombieni a reconnu avoir paré d’abord un coup de coupe-coupe, puis porté un coup de bâton à la victime qui en a trépassé. Il a expliqué n’avoir pas d’arme mais s’est plutôt servi du bois qui permet de faire des trous pour semer. Il a relevé avoir défendu plusieurs fois à la victime de violer son champ malgré la proximité de la rivière d’avec celui-ci.
Dans ses réquisitions, le représentant du ministère public a soutenu que les faits reprochés à l’accusé sont constitués. Il y a relevé les éléments matériel, légal et moral de l’infraction de coups mortels. Selon lui, il n’y a pas de doute que l’accusé a effectivement porté des coups mortels sans intention de donner la mort. Il a ajouté qu’il n’y a pas de circonstances atténuantes. D’où il requiert 15 ans de réclusion criminelle contre lui.
La défense assurée par Me Claude Tekounti plaide coupable mais sollicite l’indulgence du tribunal.
Les répliques et contre-répliques n’ont pas altéré la conviction du tribunal. Pour lui, le statut de l’humain sur lequel étaient fondées les réquisitions du ministère public opposé à la responsabilité des autorités et acteurs de la justice ne pouvaient absoudre Amidou Kombieni des faits de coups mortels dont il est coupable.
Dans son verdict, le tribunal a reconnu Amadou Kombieni coupable des faits de coups mortels et l’a condamné à 12 ans de réclusion criminelle.

LIRE AUSSI:  Opération de manœuvres militaires Baoura 2017: Les capacités opérationnelles de l’Armée de terre renforcées

Résumé des faits

Dans la matinée du mercredi 17 septembre 2014, à Tokibi, dans la commune de Cobly, Amidou Kombieni a surpris Oumarou Aldjouma à l’étang. Aussitôt, une bagarre a éclaté entre eux au sujet des bêtes en divagation dans son champ ; ce qui est à la base de la destruction de ses plants. Au cours de cette altercation, l’accusé a asséné plusieurs coups de machette à Oumarou Aldjouma qui s’est écroulé. Lors de son évacuation sanitaire, Oumarou Aldjouma a rendu l’âme en cours de route.

Composition du tribunal

Président Wilfrid Igor Guèdègbé
Assesseurs : Denis Goundété
Christine Akohouhouè
Pacôme Doukloui
Houénagnon Bamidélé Montcho
Ministère public : Samuel Noutohou
Greffier: Marc Cossi Asséssou