Reconstruction du marché Dantokpa: Le chef de l’Etat pose la première pierre des travaux

Par Pintos GNANGNON,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Reconstruction du marché Dantokpa: Le chef de l’Etat pose la première pierre des travaux


Reconstruction du marché Dantokpa: Le chef de l’Etat pose la première pierre des travaux

Le chef de l’Etat, Boni Yayi, a procédé samedi 14 novembre dernier à la pose de la première pierre des travaux de reconstruction du marché Dantokpa à Cotonou. Ceci pour montrer que le gouvernement tient à respecter sa promesse de faire reconstruire le site qui est parti en fumée et de réinstaller les sinistrés de l’incendie survenu le 31 octobre dernier.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: 13 faux diplômés bientôt révoqués

Tout le peuple béninois a encore en mémoire les scènes de désolation au marché Dantokpa suite à l’incendie qui a eu lieu dans la zone de vente de pièces détachées le 31 octobre dernier.

Aussitôt, le chef de l’Etat s’est porté sur les lieux pour dire sa compassion aux victimes et surtout annoncer que dans les deux mois tout sera reconstruit.
Le ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance locale, de l’Administration de l’Aménagement du territoire, Véronique Brun Hachémè, a rappelé que deux comités ont été mis sur pied, l’un pour s’occuper de la reconstruction et l’autre pour la mobilisation des fonds.
Le gouvernement a pu dégager du budget national, une somme de 500 millions de F CFA comme apport, pour la réalisation des travaux.
Une souscription a été lancée au niveau du gouvernement pour participer à l’effort de solidarité nationale à l’endroit des sinistrés. Le chef de l’Etat, en plus des 20 millions de FCFA qu’il a donnés pour aider les sinistrés, a ajouté 10 millions de FCFA au titre de chef du gouvernement. Le Premier ministre et le Vice-premier ministre ont donné 5 millions chacun, les trois ministres d’Etat 3 millions de FCFA chacun et tous les autres ministres ont cotisé chacun un million de FCFA. Ce qui fait au total 54 millions offerts par les membres du gouvernement.
La vice-présidente du Comité de mobilisation des fonds, Honorine Attikpa a rappelé que trois comptes bancaires ont été ouverts pour loger ce qui a été collecté. Trois personnes sont co-signataires dudit compte. Le comité rendra compte d’ici deux mois au peuple, en ce qui concerne les donateurs et le montant total des dons.
Elle a invité les sinistrés à adopter la franchise dans l’évaluation de ce que chacun d’eux a perdu. Des enquêtes seront menées pour voir ceux parmi eux qui ont contracté des prêts auprès des banques et institutions financières. Les fonds collectés permettront dans la mesure des moyens de les aider à reconstituer leur capital.
Le directeur du génie militaire, le colonel Bonaventure Mèdji Vigan, a rassuré l’assistance quant au respect du délai de réalisation des travaux qui est de deux mois. Il a affirmé que le gouvernement a débloqué l’argent nécessaire depuis le vendredi dernier et qu’il ne reste plus aucun obstacle pour la construction des hangars en nombre suffisant pour loger les sinistrés. Des voies sont prévues et toutes les exigences des sapeurs pompiers ont été prises en compte.

LIRE AUSSI:  Accélération de la croissance économique: Les députés votent une loi pour promouvoir les Pme

Dantokpa, un symbole
pour le peuple

Dans le projet, il est attendu la construction d’un commissariat de police dans le marché.
Avant la pose de la première pierre, le chef de l’Etat a rappelé que le nom Dantokpa est intimement lié à la nation, donc il constitue un symbole pour le peuple.
Boni Yayi est revenu sur la question de la vente de l’essence Kpayo qui est une activité à risque, mais dont bon nombre de personnes vivent.
Aussi, a-t-il reconnu que la solution qu’il avait proposée au départ pour régler la question n’était pas la meilleure. Les acteurs de la filière avec à leur tête Oloyé, a-t-il laissé entendre, avaient demandé six mois de réflexion pour identifier un secteur de réinsertion.
A l’issue des démarches menées par le gouvernement, la Banque Africaine de Développement a dégagé un fonds de 35 milliards de F CFA pour la valorisation de la Vallée de l’Ouémé. L’accord de prêt a été signé et ratifié par le Parlement.
En ce qui concerne les travaux de reconstruction du marché Dantokpa, le gouvernement a sollicité les partenaires qui, en réponse ont donné 3 milliards de FCFA pour le démarrage. La reconstruction commencera par les travaux du site ayant été ravagé par l’incendie pour atteindre après tout le reste de l’espace disponible, soit environ quinze hectares.
Boni Yayi a dit que l’Etat n’a pas la prétention de tout donner, mais qu’un effort de 500 millions de FCFA a été fait pour montrer la bonne volonté du gouvernement. Il a invité tous les présidents des institutions de la République et les responsables à divers niveaux, à participer à l’effort de solidarité qui vient ainsi de démarrer.
Il a profité de cette occasion, pour annoncer que, pour aider les élèves, étudiants et les populations, le gouvernement va distribuer dans les tout prochains jours deux millions de lampes solaires à travers tout le pays pour leur permettre d’avoir de l’éclairage pendant l’absence de l’énergie conventionnelle?

LIRE AUSSI:  Crise dans le secteur de la pharmacie : Le gouvernement retire l’agrément à la Came