Rédaction législative: Les cadres de l’administration parlementaire outillés

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rédaction législative: Les cadres de l’administration parlementaire outillés


Une formation s’est ouverte au palais des Gouverneurs à Porto-Novo, ce mardi 26 septembre, à l’intention des cadres de l’administration parlementaire qui appuient les députés dans leurs missions constitutionnelles. C’est une initiative de l’Union interparlementaire (Uip) en collaboration avec l’Assemblée nationale du Bénin pour leur permettre de mieux rédiger les lois.

LIRE AUSSI:  (Un audit de gestion des greffes des tribunaux et cours en vue)

Permettre aux cadres fonctionnaires parlementaires de renforcer leurs capacités techniques en matière de rédaction législative afin d’améliorer aux côtés des députés les propositions de lois et les amendements. C’est le but de la formation qui s’est ouverte, ce mardi 26 septembre, à l’hémicycle à Porto-Novo au profit des cadres de l’administration parlementaire.
Pendant deux jours, les participants seront outillés sur les nouvelles règles internationales de la rédaction législative. Ce qui leur permettra de se mettre au pas par rapport aux nouvelles techniques en vogue en matière de procédure de proposition de lois et du droit d’amendements afin d’éclairer de façon subséquente les députés dans leurs missions constitutionnelles de législateurs et de contrôleurs de l’action gouvernementale.
La formation sera meublée par plusieurs communications notamment l’introduction à la légistique et la démarche légistique avec en point de mire les préalables à la rédaction de la proposition de loi, la rédaction proprement dite de la proposition de loi, la technique de rédaction de la proposition de loi et les types de dispositions législatives. Le droit des amendements et la coopération entre élus, assistants parlementaires et fonctionnaires parlementaires seront aussi abordés au cours des deux jours de travaux axés sur des enseignements théoriques et des exercices pratiques. La formation est assurée par deux experts burkinabè et sénégalais dépêchés par l’Union interparlementaire (Uip), initiatrice de ce séminaire en collaboration avec l’Assemblée nationale du Bénin.
Pour le secrétaire général administratif de l’Assemblée nationale, Thomas Dassi, qui a lancé les travaux, au nom du président de l’Assemblée nationale, cette formation permettra aux cadres parlementaires d’être aguerris pour mieux répondre à leurs missions dans les règles de l’art. Thomas Dassi remercie l’Uip pour cette vision de booster la performance de l’Assemblée nationale en termes de production législative, notamment le droit des députés d’initier des propositions de lois ou de proposer des amendements permettant de prendre en compte les aspirations du peuple. Ce faisant, souligne-t-il, elle contribue au renforcement de la démocratie et de l’état de droit au Bénin. Thomas Dassi informe que cette vision de l’Uip est en phase avec celle du président de l’Assemblée nationale du Bénin, Me Adrien Houngbédji qui a toujours souhaité que les agents parlementaires soient un modèle dans leur rôle d’assistance et d’appui aux députés afin de permettre à ces derniers de mieux s’acquitter de leurs missions pour le bien-être du peuple dont ils détiennent leur légitimité.
La formation prend fin ce mercredi 27 septembre. Demain, ce sont les députés eux-mêmes qui seront outillés?

LIRE AUSSI:  Revue des finances publiques 2019: Priorité à la mise en œuvre de neuf réformes phares