Réduction des jours de grève par l’Unamab: Les audiences ont repris au tribunal de Cotonou

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Réduction des jours de grève par l’Unamab: Les audiences ont repris au tribunal de Cotonou


Palais de Justice Cotonou

Les magistrats ont repris le chemin des tribunaux, ce lundi 9 avril, suite au communiqué du président de l’Unamab en date du 6 avril 2018, relatif à la réduction du nombre de jours de grève. Au tribunal de première instance de Cotonou, certaines audiences se sont déroulées à la grande joie des justiciables.

LIRE AUSSI:  Gestion intégrée des ressources en eau du Bassin du Mono: Les membres du comité s’imprègnent des outils

Les salles d’audience du Palais de justice de Cotonou étaient ouvertes, ce lundi 9 avril. C’est le signe que les magistrats ont repris service en se conformant à la décision de l’Union nationale des magistrats du Bénin (Unamab) de réduire le nombre de jours de grève à 72 heures. Au tribunal de première instance, il était possible d’assister à un procès, au civil comme au pénal ou en toutes autres matières après plusieurs jours de fermeture. Ce qui justifie la joie de certains justiciables rencontrés, ce lundi, avant les audiences. « Je suis heureux que les magistrats aient entendu nos cris de cœur en réduisant les jours de grève », a laissé entendre dame Pauline Dossounon.
A la salle d’audiences « G », le Pasteur Michel Alokpo, qui a porté plainte contre une dame pour abus de confiance, se réjouit que les magistrats aient décidé de réduire le nombre de jours de grève. Selon lui, les dossiers en instance depuis deux mois pourront connaître enfin une issue. Ici, le président du jury, les deux assesseurs et le procureur font leur entrée. Tout le monde se lève et, sur invitation du président, se rassoit. 
Devant la salle d’audiences « D », une foule attend les audiences relatives aux nominations de liquidateurs. L’appel de rôle se fait et chacun attend son tour pour répondre à l’audience. Ici, les avocats déambulent dans leur toge noire en attendant le début de l’audience ou se concertent avec leurs clients, tout cet environnement qui rassure de la reprise de service des magistrats.
A l’entrée de la salle d’audiences « C», tous les dossiers de la première chambre commerciale sont renvoyés au 16 avril et tous les délibérés prorogés au 23 avril prochain.
Rencontré dès son arrivée au tribunal de première instance de Cotonou, Michel Adjaka, ancien président de l’Unamab, déclare être venu également pour prendre son audience afin de se conformer à la décision de l’Union. Pour lui, il fallait s’en tenir au mot d’ordre de l’Unamab qui a décidé de passer de cinq jours à 72 heures de grève. Ainsi, cette décision de l’Unamab, en réponse à la médiation des différentes confessions religieuses dans la résolution de la crise sociale, est mise à exécution au Palais de justice de Cotonou

LIRE AUSSI:  Viol suivi de menaces de mort et pratique de charlatanisme (5e dossier): 7 ans de réclusion criminelle à l’encontre de Lansoudé Dahouè