Réflexion : comment réussir un entretien d’embauche

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Réflexion : comment réussir un entretien d’embauche

Comment réussir un entretien d’embaucheJustino Vieyra

Les entretiens d’embauche sont souvent des moments de grand stress pour le demandeur d’emploi. Dans un processus de recrutement, après les phases d’étude de dossier, de test écrit ou oral, l’entretien d’embauche s’impose comme la phase décisive. La peur de ne pas pouvoir être à la hauteur des attentes du recruteur installe le stress.

LIRE AUSSI:  Décédé en France: L’ex-ministre Fatiou Akplogan inhumé hier à Porto-Novo

Pourquoi l’entretien d’embauche est-il si important si déjà par la phase d’étude de dossier, le recruteur a accès au dossier du candidat comportant toutes les informations nécessaires pour décider de le recruter ou non ?
Comprenons que l’entretien d’embauche a l’effet magique de confronter les informations sur le candidat, à sa personnalité réelle. Et c’est ce qui rend vraiment particulière l’étape de l’entretien d’embauche dans un processus de recrutement. L’entretien d’embauche est un moment où le candidat et le futur employeur se rencontrent. L’objectif de cet entretien est pour l’employeur de vérifier l’adéquation entre les compétences du candidat et ses besoins pour le poste.
Du côté du candidat, l’entretien d’embauche présente un double avantage.
D’une part, il est une circonstance favorable au candidat pour exprimer au recruteur ses capacités, qualités qui n’ont pas pu être suffisamment relevées dans son dossier. C’est une belle occasion qui lui est offerte pour confirmer au recruteur qu’il présente le meilleur profil pour le poste.
D’autre part, l’entretien d’embauche offre au candidat l’opportunité de constater et d’être informé des conditions de travail et la sécurité sociale que lui offrira le recruteur.
Pour réussir un entretien d’embauche, il faut bien s’y préparer. Cette préparation se fait en six étapes.
La première étape est la connaissance de l’entreprise qui veut vous recruter. En tant que candidat, vous devez vous renseigner sur l’entreprise qui veut vous recruter et maîtriser ses activités, son fonctionnement, sa culture d’entreprise, sa position sur le marché, sa situation géographique. La recherche d’informations sur l’entreprise vous permet de mieux formuler votre offre conformément à sa taille, son effectif, son secteur d’activité, etc. Avoir accès à ces informations peut paraître difficile, vu que vous n’êtes pas de l’entreprise. Mais en réalité, il ne le sera pas pour autant. Aujourd’hui, plusieurs voies et moyens sont à la portée du candidat qui souhaiterait recueillir des informations sur une entreprise. Les voies les plus connues sont : l’internet, l’environnement, la documentation.
L’internet est une source qui regorge assez d’informations. Via les sites, pages, plateformes professionnelles, etc, vous pouvez avoir des informations nécessaires et utiles sur l’entreprise.
Outre l’internet, vous pouvez également consulter l’environnement aussi bien interne qu’externe de l’entreprise, pour avoir les informations dont vous avez besoin sur elle.
Il est aussi recommandé de consulter la documentation disponible telle que brochure, journal, magazine, susceptibles de contenir des informations sur l’entreprise.
L’avis de recrutement porte généralement des informations explicatives sur le poste à pourvoir et parfois sur l’entreprise, cependant, la recherche d’informations complémentaires vous permet de rentrer dans la vie de l’entreprise, de relever ses besoins, et en conséquence d’actualiser vos informations et de préparer votre argumentaire.
La deuxième étape consiste à actualiser vos informations et cela passe par la mise à jour de votre dossier.
Le demandeur d’emploi doit avoir en permanence sur lui un dossier de demande d’emploi, qu’il s’appliquera à mettre à jour en fonction de la demande de l’entreprise. En exemple, pour postuler à un avis de recrutement de comptable au profit d’une entreprise industrielle, la mise à jour du dossier consistera pour le candidat à mettre en évidence les expériences qu’il a acquises dans l’organisation comptable d’une entreprise industrielle.
Un dossier mis à jour permet au candidat d’avoir sous la main lors de l’entretien d’embauche des éléments pour convaincre le recruteur ou le jury de son expérience dans le domaine ou secteur d’activité de l’entreprise.
La troisième étape est la préparation de l’argumentaire de l’entretien d’embauche. Avant le jour J, le candidat doit s’exercer sur les réponses qu’il donnera aux éventuelles questions qu’on pourrait lui poser. Il est souvent recommandé au candidat de transcrire ces réponses dans un bloc-notes, tout en veillant à la cohérence et au respect de la syntaxe. Dans un entretien d’embauche, il existe des questions très subtiles auxquelles le candidat doit beaucoup faire attention. « Quel est votre défaut», « quelle est votre prétention salariale », « pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel », voilà des questions dont les réponses peuvent influencer positivement ou négativement le cours de l’entretien.
La quatrième étape est la capacité communicationnelle du candidat. Une chose est de préparer les réponses aux éventuelles questions, mais une autre est de pouvoir bien les rendre lors de l’entretien d’embauche. Savoir bien les rendre, nécessite également une préparation. A cet effet, le candidat doit travailler sur sa capacité communicationnelle. Le communicateur, c’est celui qui sait créer la compréhension dit-on. Ainsi, le candidat doit être le communicateur qui, par des gestes appropriés, des mots simples et justement articulés, amène le recruteur ou le jury à le comprendre. Une mauvaise réponse bien servie vaut mieux qu’une bonne réponse mal servie.
La cinquième étape est le style vestimentaire. L’entretien d’embauche n’est pas un festival vestimentaire, encore moins un défilé d’apparat. L’habillement du candidat doit pouvoir le rendre professionnel et il doit également s’y montrer à l’aise. A travers votre habillement, se lisent votre personnalité et votre niveau de responsabilité professionnelle.
Tous ces préalables terminés, nous voici à la sixième étape, le jour J de l’entretien. Tout joyeux de votre lit, levez-vous convaincu d’aller décrocher ce poste qui n’attend que vous. Par la prière, ou tout autre exercice, solidifiez votre mental, redonnez-vous confiance et débarrassez-vous de la peur. Habillez-vous, mangez léger, prenez votre dossier et soyez sur les lieux de l’entretien au moins 15 min avant l’heure qui vous est communiquée.
Soyez courtois avec tout le monde et une fois devant votre recruteur, prenez siège à sa demande. Répondez avec précision aux questions qu’il vous posera et à la fin de l’entretien, n’hésitez pas de lui demander la suite du processus.

LIRE AUSSI:  Ouverture des données publiques au service du développement: Social Watch Bénin maintient la veille citoyenne

Bonne chance.

Justino Vieyra

*Coach-Ecrivain en développement personnel et entrepreneuriat des jeunes