Relogement des usagers des marchés de Cotonou: Les travaux évoluent à grands pas

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Non classé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Relogement des usagers des marchés de Cotonou: Les travaux évoluent à grands pas


La commune de Cotonou disposera bientôt de neuf nouveaux marchés urbains ultramodernes conformément au programme d’action du gouvernement. Après la remise des sites à l’entreprise Itb en charge des travaux, l’aménagement des sites de relogement évolue en toute célérité.

LIRE AUSSI:  Réforme du processus de décentralisation : des précisions sur les contours du poste de secrétaire exécutif

Un tour sur les sites de relogement des usagers des marchés de Cotonou, jeudi 16 janvier dernier, a permis de constater une bonne évolution des travaux. On se rend compte des diligences de l’entreprise en charge des travaux de construction des neuf marchés urbains lancés par le gouvernement le jeudi 12 décembre 2019.
Pour le compte du projet de modernisation et de construction de trente-cinq marchés urbains et régionaux au Bénin, le gouvernement a lancé neuf des vingt prévus pour la première phase. Ils sont tous situés dans le département du Littoral. Les travaux d’aménagement des sites de relogement, prévus pour durer trois mois, selon les informations, prendront fin avant le terme contractuel. C’est l’assurance donnée par Elie Akiki, directeur de projet à Itb, lors de la remise des sites de PK3, Tokplégbé, Cadjèhoun, Sainte Trinité, Mènontin, Wologuèdè, Gbégamey, Midombo et Aïdjèdo. A Aïdjèdo, le hangar devant abriter les commerçantes et commerçants est fin prêt. Il est érigé sur un espace bien situé, à quelques encablures du grand carrefour du quartier Sainte Cécile, doté d’une double cabine de toilette, pour les besoins des usagers. Il ne reste sur ce site que les travaux d’aménagement.
A en croire Pauline Bodjrènou, présidente du marché Aïdjèdo, leur nouveau marché fera partie des premiers à être réceptionnés. Son optinisme tient de ce que l’entreprise en a déjà donné la preuve en finalisant rapidement les travaux du site de relogement. « Nous attendons l’instruction des autorités pour rejoindre ce nouveau site», a-t-elle confié. Il est vrai, souligne la présidente du marché
d’Aïdjèdo, qu’il reste deux points à satisfaire. Le rechargement des deux voies au milieu desquelles le site se trouve et l’installation de panneaux solaires, pour l’électrification du marché. « Ce que l’Etat nous fait est très important. Notre marché se trouve au cœur de la ville, mais son état est répugnant, totalement délabré. Ce projet vient à point nommé, pour changer le visage de notre marché », s’est-elle réjouie. Elle a souhaité par ailleurs qu’à la fin des travaux, ses camarades puissent retrouver leurs emplacements initiaux pour poursuivre leurs activités.
Le site de relogement du marché Gbégamey, situé dans le prolongement du site de regroupement des déchets ménagers du même quartier est aussi en chantier.Les ouvriers y sont à pied d’œuvre et comptent finir les travaux avant les trois mois prévus. C’est à l’actif de l’entreprise qui entend respecter le délai contractuel de quinze mois prévus pour livrer les infrastructures. Contrairement à Gbégamey, à Midombo, le site de relogement vient d’être aménagé en attendant l’implantation des bâtiments.

LIRE AUSSI:  Code électoral: La loi interprétative et complétive promulguée