Relogement des usagers du marché Houndjro à Abomey: Une délégation ministérielle en viste sur le site

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Relogement des usagers du marché Houndjro à Abomey: Une délégation ministérielle en viste sur le site


Une délégation conduite par Alimatou Shadiya Assouman, ministre en charge du Commerce était, vendredi 14 août dernier à Abomey, pour s’enquérir des conditions offertes sur le nouveau site du marché Houndjro. Un site qui n’offre pas le confort souhaité par les vendeuses.

LIRE AUSSI:  Pour tentative de vote multiple à Parakou: Un fraudeur condamné à 12 mois de prison et 500.000 F CFA d’amende

A Abomey, Alimatou Shadiya Assouman, ministre de l’Industrie et du Commerce, était accompagnée par le préfet du Zou, Firmin Kouton, le maire d’Abomey, Antoine Djédou pour effectuer la visite du site de relogement des usagers du marché Houndjro. Cela lui a permis de constater que les usagers de ce marché y ont été effectivement relogés. Le but de sa descente sur le terrain est de « s’enquérir de l’effectivité de l’opérationnalisation du site de relogement des usagers du marché de Houndjro afin de soulager les commerçants dans le développement de leurs activités », a rappelé la ministre en charge du Commerce.
Après avoir observé les conditions de praticabilité du site et recueilli les différentes plaintes des usagers, Alimatou Shadiya Assouman a rassuré sur la célérité des travaux en cours pour soulager les populations. « Toutes ces souffrances qu’endurent les usagers de ce site seront bientôt oubliées quand les travaux des marchés modernes lancés par le gouvernement Talon vont s’achever », fait noter Alimatou Shadiya Assouman.
Les travaux de reconstruction du marché Houndjro sont prévus pour durer 12 mois. Il est rebâti sur une superficie de trois hectares et sera d’une structure moderne. Il disposera de 5 bâtiments avec deux rez-de-chaussée et un étage. Il est prévu la construction de plusieurs magasins et de 61 boutiques par bâtiment. Et chaque boutique aura au minimum un espace de 10 m². Et, 15 locaux de 6 m² pour la restauration y seront aménagés. Il y est également prévu des locaux servant de bureau pour l’administration du marché, des espaces polyvalents pour diverses activités et bien d’autres cadres de confort pour un marché digne du nom.
Ces travaux entrent dans le cadre du Projet de modernisation et de construction de 35 marchés conduit par l’Agence du Cadre de vie pour le développement du territoire.

LIRE AUSSI:  5e session extraordinaire de l’Assemblée nationale : L’examen du projet de budget du Parlement 2018 renvoyé