Remaniement technique du gouvernement: Me Joseph Djogbénou passe le témoin à Me Séverin Quenum

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Remaniement technique du gouvernement: Me Joseph Djogbénou passe le témoin à Me Séverin Quenum


Me Séverin Quenum (au micro) désormais aux commandes de la Justice

Me Severin Quenum est désormais aux commandes du ministère de la Justice et de la Législation. Il a pris la charge des mains de Me Joseph Djogbénou appelé à une nouvelle fonction à la Cour constitutionnelle. La cérémonie de passation de service s’est déroulée, ce mardi 5 juin au siège du ministère à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Palais de la Marina: Le clergé catholique chez Patrice Talon

Me Séverin Quenum se réjouit de succéder à Me Joseph Djogbénou à la tête du ministère de la Justice et de la Législation. Le nouveau garde des Sceaux place son mandat sous le signe de la continuité au niveau du ministère pour asseoir la vision du chef de l’Etat qui veut que les fondamentaux de l’Etat de droit soit rétablis au Bénin. A cet effet, Me Séverin Quenum entend travailler d’arrache-pied pour faire de la Justice un vecteur social mais également un facteur de développement. Pour y parvenir, il promet de s’atteler à éradiquer certains maux qui minent le secteur judiciaire ces dernières années à savoir le laxisme et la corruption. Il entend œuvrer par ailleurs pour traduire en acte concret une autre vision du chef de l’Etat, en l’occurrence le retour de la notoriété de l’Etat et le respect de la hiérarchie. Il s’agit, selon lui, des axes forts dans les actions à entreprendre pour assainir davantage le secteur de la Justice. Ce qui lui permettra de faire renaître la Justice pour garantir l’Etat de droit et le développement du Bénin. Toutes choses qui garantissent la noblesse de la Justice et rendra le Bénin fréquentable surtout aux investisseurs privés. Il s’engage à mener dans ce cadre une lutte implacable contre l’impunité mais également contre toutes sortes de criminalité notamment le grand banditisme.

LIRE AUSSI:  Forum Malabo Montpellier sur la sécurité alimentaire: Les grandes leçons de la rencontre de Cotonou

Le nouveau ministre de la Justice et de la Législation compte sur le soutien de Joseph Djogbénou qu’il félicite pour lui avoir fait hériter d’une maison Justice pacifiée après quelques mois de mouvements de grève. Me Séverin Quenum appelle tout le personnel du ministère et des cadres à divers niveaux à l’accompagner pour l’atteinte des objectifs. Il entend maintenir avec eux le même enthousiasme que son prédécesseur pour une Justice saine et sereine au Bénin.
Passant la charge, Me Joseph Djogbénou dit garder un grand souvenir pendant les deux années qu’il a passées à la tête de ce ministère. Lesquelles ont été, selon lui, passionnées et passionnelles. Me Joseph Djogbénou rappelle les nombreuses réformes profondes qu’il a entreprises, notamment dans le cadre du fonctionnement de la justice, le renforcement du personnel des services judiciaires et le renforcement de l’arsenal législatif dans le secteur dont la dernière en date est le Code pénal adopté au petit matin de ce mardi 5 juin. Il assure son successeur de son soutien pour la poursuite des réformes et surtout pour la lutte contre certains maux qui minent la maison Justice de l’intérieur dont les manquements récurrents des magistrats.

LIRE AUSSI:  Natitingou: La mairie en guerre contre la pollution sonore