Remise de matériels médicaux: La Fondation BOA-Bénin offre 10 millions d’équipements à Ouèssèné

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Remise de matériels médicaux: La Fondation BOA-Bénin offre 10 millions d’équipements à Ouèssèné

Don BOA

Faisant encore montre de la générosité qui l’a toujours caractérisée, la Fondation BOA-Bénin était, mercredi 12 mai dernier au chevet du Centre médical communautaire de Ouèssèné, arrondissement de Sori, dans la commune de Gogounou. C’est pour lui faire don d’un important lot d’équipements médicaux d’une valeur de 10 millions de francs Cfa.

LIRE AUSSI:  Violences sur les stades au Bénin: Quand le hooliganisme frappe à la porte


Au centre médical communautaire de Ouèssèné, à Gogounou, on n’oubliera pas de sitôt la date du mercredi 12 mai 2021, grâce à la Fondation BOA-Bénin qui l’a gratifié de matériels médicaux à hauteur de 10 millions de francs Cfa. Ce lot d’équipements qui permettra de mieux s’occuper désormais des patients de cette formation sanitaire est composé d’une échographie portable, ensemble complet avec une sonde convexe, une sonde endovaginale, une imprimante, une boîte de films de 3 rouleaux D-SON et d’un bidon de gel ultrasonique de 5 litres. Il est constitué également d’un autoclave médical à vapeur humide de type électronique avec un distillateur de capacité 5 litres par heure, d’une table d’accouchement ensemble complet avec accessoires et pose-pieds, de boîtes d’accouchement ensemble complet à 12 éléments, de boîtes à instrument ensemble complet à 12 éléments, puis d’un concentrateur d’oxygène, type 5 volume, prêt à être utilisé.
Apolitique, la Fondation BOA est, selon son coordinateur national, Raïmi Sagbohan, une fondation d’entreprise engagée pour porter assistance aux populations démunies et être plus proche d’elles. Elle fonctionne grâce aux subventions de la banque. Procédant à la remise du lot, au nom du président de la Fondation BOA-Bénin, il a indiqué que depuis près de 20 ans, ce sont déjà plus de 4 milliards de francs Cfa qui ont été investis en dons et surtout, dans un contexte novateur appelé centre de vie-école ou santé. C’est, selon lui, un concept pour rendre plus attrayante la fréquentation des écoles, à travers la construction des modules de classes, plus magasins et bureaux, en y ajoutant le logement pour les enseignants, une salle de soins, une cantine scolaire, un forage d’eau à pompe solaire. « Nous avons plein de réalisations à travers tout le pays, pour aider les populations à se sentir mieux. Ce n’est pas à la tête du client, mais c’est selon le besoin exprimé que la fondation agit », a-t-il insisté. Ainsi, le don fait au centre de santé de Ouèssèné ne serait que la réponse à un projet qui lui a été soumis. «C’est pour toute la communauté. La Fondation compte sur vous pour sa gestion efficiente afin que les populations puissent en jouir pendant longtemps », a poursuivi Raïmi Sagbohan.

LIRE AUSSI:  Justice: Le Tribunal de première instance de Malanville, bientôt une réalité

Améliorer le taux de fréquentation

Ces équipements, estimera le représentant du maire de Gogounou, Thomas Baguiri, viennent à point nommé. « Votre geste vient également soulager le Conseil communal confronté au problème relatif à l’équipement des formations sanitaires au niveau de la commune », a-t-il fait observer. Il a ensuite invité les bénéficiaires du don à en faire un bon usage.
Faisant l’historique du don, le médecin du centre médical communautaire de Ouèssèné, Modeste Dossou est revenu sur la démarche qu’il a menée auprès de la Fondation, suite à des besoins en matériels qu’il a exprimés pour mieux soigner ses patients. En possession désormais de ces équipements de dernière génération, il reste à voir le taux de fréquentation du centre s’améliorer. Tel est le souhait du médecin chef du Centre communal de santé de Gogounou, Urbain Ahouayito pour qui, la réception de ces équipements hisse en quelque sorte ce centre communautaire, au rang de mini-hôpital de zone de la commune. Appréciant l’importance et la qualité des équipements, il a remercié la Fondation BOA-
Bénin et ses responsables. Il a ensuite exhorté les populations de Ouèssèné, ainsi que celles des autres localités de Gogounou à venir se faire soigner dans le centre et à faire confiance aux produits de la BOA.

LIRE AUSSI:  Visite de la présidente de la Confédération suisse au Bénin: Doris Leuthard exhorte à un nouveau leadership féminin