Rencontre du Ceo du Millennium challenge corporation avec Patrice Talon: Sean Cairncross satisfait des avancées du Bénin

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rencontre du Ceo du Millennium challenge corporation avec Patrice Talon: Sean Cairncross satisfait des avancées du Bénin


Le Millennium challenge corporation est satisfait de la conduite par le Bénin du deuxième Compact du Millennium challenge account. Sean Cairncross, Ceo de Millennium challenge corporation en visite au Bénin était, mercredi 14 octobre, à la présidence de la République pour une séance de travail avec le chef de l’Etat. Séance à l’issue de laquelle l’hôte américain a exprimé sa satisfaction à l’égard du gouvernement béninois.

LIRE AUSSI:  Résultats définitifs du RGPH4: 10 008 749 habitants dénombrés dont 51,2% de femmes

Le deuxième Compact du Millennium challenge corporation dont bénéficie le Bénin de la part du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique est essentiellement consacré au secteur de l’énergie avec une enveloppe de trois cent soixante quinze millions de dollars. Un projet important au regard de son impact sur la population et qui tient particulièrement à cœur au gouvernement américain, a déclaré mercredi 14 octobre au terme d’une séance de travail avec le président Patrice Talon, le Ceo du Millennium challenge corporation, Sean Cairncross.
« Nous avons eu des échanges très fructueux avec le président de la République. Il s’agissait d’échanger sur le Compact du Millennium challenge account en cours qui impactera environ dix millions de Béninois.

Nous avons un très bon partenariat et le Compact évolue très bien. Les travaux évoluent avec succès », a confié Sean Cairncross dans sa déclaration de fin d’audience. La conduite exemplaire par le Bénin du Compact en cours a également permis, selon lui, d’aborder des possibilités de lui faire bénéficier d’un Compact régional à venir pour « continuer d’unir le Mcc au Bénin ». Sauf que le Ceo du Mcc ne s’est pas contenté des échanges sur ce seul sujet. Avec le président Patrice Talon, il dit avoir également échangé sur les réformes en cours dans le pays et « les efforts que le Bénin continue de faire afin d’assurer la démocratie et la liberté de la presse ».
Sean Cairncross rappelle que le premier compact portait sur la réhabilitation du port de Cotonou avec un montant de trois cent sept millions de dollars et qu’il a été « réalisé avec succès » par le Bénin, ce qui a permis de « doubler le trafic à l’intérieur du port ». Pour lui, cela prouve l’engagement du gouvernement à assurer la pérennité de ces acquis et le deuxième Compact consacré à l’énergie évolue bien malgré la pandémie de la Covid-19. Occasion pour lui, une fois encore, de renouveler sa note de satisfaction et d’exprimer son optimisme pour le 22 juin 2022, date importante dans la conduite du projet. Ces rendements sont à mettre à l’actif de tous les acteurs impliqués. Le bon partenariat et l’engagement des uns et des autres ont permis de réaliser ce progrès, s’est-il aussi réjoui. « Le fait qu’il (le Ceo Ndlr) soit au Bénin malgré la pandémie témoigne de l’importance que notre gouvernement attache à ce Compact, souligne de son côté, Patricia Mahoney, ambassadrice des Etats-Unis près le Bénin.
Ces lauriers de la partie américaine, le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané les accueille favorablement. Ils sont, selon lui, la matérialisation de l’engagement du gouvernement à résoudre les problèmes du secteur énergétique dans le pays. C’est un compact en cours d’exécution depuis 2015. Il a notamment permis de conjuguer au passé le délestage, facilitant par la même occasion, l’accès de nombreux Béninois à l’énergie. L’ambition du gouvernement, avec le Compact en cours, c’est d’impacter les entreprises et plus de dix millions de Béninois en leur offrant un accès à l’énergie. Si jusque-là, les efforts de tous les acteurs impliqués ont permis d’avoir ces résultats, il faut compter encore plus sur l’engagement du gouvernement pour faire mieux, et surtout intégrer le programme régional à venir.

LIRE AUSSI:  Projet de budget général de l’Etat, gestion 2016 : Le plaidoyer de la Société civile aux députés