Renforcement des ressources humaines de la Santé: 1400 autres recrues attendues

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Santé |   Commentaires: Commentaires fermés sur Renforcement des ressources humaines de la Santé: 1400 autres recrues attendues

Les agents de la santé

Conformément à la volonté du gouvernement de réhabiliter le système national de santé, 1600 agents ont été récemment recrutés au profit des structures sanitaires publiques. Mais ce n’est pas tout car le gouvernement a annoncé vouloir atteindre un effectif de 3000 agents à répartir dans les hôpitaux sur l’ensemble du territoire national.

LIRE AUSSI:  Revue du Projet de lutte contre les maladies tropicales négligées:Faire le bilan et tracer des perspectives pour 2015

Après les 1600 agents recrutés au profit du ministère de la Santé, une seconde vague est encore attendue d’ici quelques mois. L’objectif étant de renforcer les ressources humaines dans le secteur de la Santé. Toute chose permettant de combler le déficit en personnel noté dans plusieurs structures sanitaires du pays. « Le gouvernement va encore lancer d’ici deux ans un autre recrutement de 1400 agents de santé afin d’atteindre l’effectif des 3000 agents annoncés. Aujourd’hui, nous avons un déséquilibre en termes de répartition », a fait savoir le ministre de la Santé Benjamin Hounkpatin, samedi 15 mai dernier, après le lancement des épreuves du concours de recrutement des 1600 agents. L’autorité ministérielle explique que les villes sont beaucoup plus achalandées que les zones rurales. Ce que l’Exécutif béninois s’emploie à corriger.
Fin décembre dernier, à la faveur de son discours à la nation, le chef de l’Etat, Patrice Talon, avait déjà annoncé les couleurs devant le Parlement, s’agissant du renforcement du système sanitaire. « Au plan sanitaire, notre indice de satisfaction demeure faible, même si le personnel dédié est désormais plus disponible. Il nous faudra encore patienter quelques temps pour constater les effets de nos efforts. La dynamique et les investissements en cours permettront sous peu d’offrir à chacun de nous, y compris les plus démunis, une prise en charge sanitaire convenable », a-t-il promis. Quelques mois plus tard, le dimanche 23 mai dernier, lors de son investiture, à Porto-Novo, Patrice Talon réaffirme sa détermination à relever le système de santé du pays. « Nous avons affiché notre ferme volonté de relever tous les défis qui se posent à nous: qu’il s’agisse (…) de mettre en place les infrastructures de base indispensables au développement socio-économique ou encore de reconstruire (…) notre système de santé », a insisté le premier magistrat béninois.
Après le recrutement des 3000 agents, le gouvernement va veiller à la répartition équitable des ressources humaines au niveau de tous les départements sur toute l’étendue du territoire national, assure le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin. Et ces agents seront déployés dans les centres de santé pour contribuer à garantir la disponibilité des services publics de la Santé aux Béninois. Ce renforcement des effectifs est l’une des mesures prises par l’Exécutif béninois pour réhabiliter le système de santé béninois, rappelle le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, lors d’une émission spéciale sur les antennes de la Télévision nationale. Cela devrait également contribuer aux actions hautement sociales prévues au cours du présent quinquennat.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la criminalité pharmaceutique au Bénin: L’Ordre des pharmaciens tire la sonnette d’alarme