Rentrée des classes en pleine pandémie de Covid-19 : les acteurs de l’école exhortés à plus de responsabilité

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rentrée des classes en pleine pandémie de Covid-19 : les acteurs de l’école exhortés à plus de responsabilité

rentrée des classesUne rentrée scolaire qui commence dans un contexte où sévit toujours la Covid-19

Les classes rouvrent leurs portes dès ce lundi 20 septembre, pour le compte de l’année scolaire 2021-2022 ; mais toujours dans un contexte marqué par la pandémie de la Covid-19. A l’orée de cette rentrée scolaire, le ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou, appelle chacun des acteurs à divers niveaux de l’école béninoise à plus de responsabilité face à ce mal.

LIRE AUSSI:  Choix de filières sur la plateforme apresmonbac.bj: Les bacheliers alertés sur la date limite des inscriptions

Enseignants, directeurs d’écoles, personnels d’encadrement, responsables de structures techniques, centrales et déconcentrées, responsables d’organismes sous tutelle, parents d’élèves et leurs faîtières sont invités chacun à une prise de conscience et de responsabilité plus accrue face au danger lié à la Covid-19. Le ministre des Enseignements maternel et primaire (Memp), Salimane Karimou, est revenu sur ce contexte particulier dans lequel s’ouvrent à nouveau les classes dans son message à l’endroit des acteurs de l’école à la veille de la rentrée scolaire 2021-2022. « Le mal est toujours là. Peut-être plus dangereux qu’hier», souligne Salimane Karimou dans son message aux acteurs de l’école. Selon lui, pendant cette année scolaire 2021-2022, l’on doit, mieux que par le passé, organiser la riposte, en rééditant et accroissant toutes les mesures barrières, tout en suivant les instructions du ministère de la Santé pour éviter ce mal. « Il y va surtout de la vie de nos chers petits-enfants et de leurs enseignants. Individuellement et collectivement, nous n’avons pas droit à l’erreur. Chaque acteur doit pouvoir jouer sa partition », insiste le ministre. Il rassure que le gouvernement qui fait déjà beaucoup d’efforts financiers et matériels dans le cadre de la riposte à ce mal s’engage à maintenir et à renforcer l’arsenal de mesures pour garantir la protection sanitaire des apprenants et des personnels enseignant et administratif à tous les niveaux contre la Covid-19. La santé et la sécurité à l’école, au dire de Salimane Karimou, constituent pour le président Patrice Talon et son gouvernement des priorités de souveraineté nationale non négociables qui ne doivent souffrir d’aucune défaillance. L’Exécutif poursuivra méthodiquement les efforts liés à la Covid-19 afin de terminer en beauté, l’année scolaire qui commence comme c’était d’ailleurs le cas avec celle écoulée. « D’ores et déjà, le gouvernement appuyé par les Partenaires techniques et financiers, a pris toutes les dispositions pour rendre disponible à tous les citoyens béninois âgés d’au moins 18 ans le sésame anti-Covid-19 (le vaccin). Faisons du slogan ‘’Je me fais vacciner pour me protéger et protéger les autres’’ une réalité afin de bouter la Covid-19 hors du Bénin, hors de l’Afrique et hors du monde entier », indique le ministre des Enseignements maternel et primaire. Salimane Karimou souhaite que cette année scolaire 2021-2022 pleine de défis mais aussi d’opportunités permette d’améliorer la qualité du système éducatif béninois. Pour ce faire, l’autorité ministérielle a invité les apprenants à être obéissants, ponctuels, assidus et travailleurs pour que leur droit à l’éducation soit une source de motivation pour leurs enseignants afin de dérouler correctement toutes les activités pédagogiques pour leur permettre d’acquérir le savoir, le savoir-être, le savoir-faire et le savoir-vivre. « Suivez les conseils de vos maîtres et surtout aspirez aux bonnes valeurs pour donner la joie à vous-mêmes et à vos parents », a conseillé le ministre pour conclure son message.

LIRE AUSSI:  Les manifestations limitées aux couvents à Lokossa