Rentrée scolaire 2021-2022 dans le Littoral: Les 1er cours au Ceg Ste Rita, conseil de rentrée à Zogbo

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Rentrée scolaire 2021-2022 dans le Littoral: Les 1er cours au Ceg Ste Rita, conseil de rentrée à Zogbo

Des élèves en classe

Les élèves ont effectivement repris le chemin des classes, ce lundi 20 septembre. Aux Collèges d’enseignement général (Ceg) Zogbo et Ste Rita, respectivement dans les 10e et 8e arrondissements de Cotonou, le constat est le même.

LIRE AUSSI:  Selon le porte-parole du gouvernement: La rentrée des classes maintenue au 20 septembre


« Nous avons démarré les cours. Cela a été une surprise pour tout le monde», confie Mireille Hounbadji, élève en classe de Tle D1 au Ceg Ste Rita. Dans cet établissement, la semaine de la prérentrée a été mise à profit pour préparer les salles de classe, nettoyer la cour, ouvrir l’inscription des nouveaux élèves, notamment ceux qui feront leur rentrée pour la première fois au collège.
« Les enseignants ont reçu pour consigne de démarrer les cours quels que soient les effectifs dans les classes. Ça a été fait. Nous avons des fora par classe, et sur ces différents fora, nous avons averti les parents. 48 heures après la reprise, toute absence sera considérée comme un abandon et chaque enfant ayant abandonné devra se réinscrire », explique le directeur du Ceg Ste Rita, Maurille Mondé, qui invite les parents à libérer les élèves.
Pour lui, une année scolaire est courte, et il faut vite démarrer pour bien finir. « Le vendredi passé déjà, le directeur nous a conviés au conseil de rentrée. Nous avons pris les emplois du temps. J’ai démarré les cours aujourd’hui, et donné un exercice pour la prochaine rencontre », assure Angelo Kauyaya, professeur de langue française au Ceg Ste Rita. Il note quelques absences et en déduit que certains élèves ne se sont pas encore rendu compte de l’effectivité de la reprise des classes, alors que les habitudes ont changé.
Pas de temps pour la célébration des retrouvailles. Les retardataires prendront le train en marche. Pour les classes de 6e, c’est toute une équation. De longues files d’attente sont remarquables dans les cours des établissements. Les uns à la recherche d’une place, les autres attendant de payer leur droit d’inscription, soit 18 700 F Cfa pour les garçons et 3 700 F Cfa pour les filles.
Au Ceg Zogbo, les enseignants ont également reçu leurs dotations en matériel didactique et sont prêts à démarrer les cours. Mais, le directeur Antonin Guedegue tient son conseil ce 20 septembre. « L’enseignant doit faire preuve d’une conscience professionnelle, savoir se remettre en cause parce que la connaissance est évolutive. Nous devons faciliter l’épanouissement et l’évolution de nos apprenants. C’est nous qui contribuons à leur socialisation… », indique-t-il en appelant ses collaborateurs à combattre le retard. Il reçoit leurs doléances et renvoie chacun à son cahier des charges. Au Ceg Zogbo, 1 010 élèves sont attendus dans les classes de 6e et cela justifie les longues files d’attente entre la surveillance générale et la comptabilité. Dans ce collège, une brigade a été mise en place pour veiller au respect des gestes barrières.
Mais il faut noter qu’aussi bien à Ste Rita qu’à Zogbo, si les dispositifs de lavage des mains sont bien visibles et en grand nombre, ils ne sont pas encore approvisionnés. Cela ne semble pas être la priorité.

LIRE AUSSI:  Préparatifs de la rentrée scolaire 2021 – 2022: Nécessité d’impliquer les enfants ?