Représentativité du Bénin dans le monde: 67 nouveaux consuls honoraires nommés

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Représentativité du Bénin dans le monde: 67 nouveaux consuls honoraires nommés

Ministre des Affaires Étrangères et de la Coopération de la République du Bénin

Une carte diplomatique enrichie pour davantage servir la diaspora béninoise répartie sur l’ensemble de la planète. Telle est la ligne directrice de la politique qui consacre de nouveaux consuls, nommés pour satisfaire aux divers besoins.

LIRE AUSSI:  Formation en archivistique à l’Epa: Les stagiaires de l’Afrique centrale reçoivent leurs parchemins


Le Bénin mieux représenté dans le monde que par le passé. On peut l’affirmer au regard des dernières modifications subies par la carte diplomatique. Au total, 67 nouveaux consuls honoraires sont nommés dont huit en Amérique, vingt-six en Europe, vingt-trois en Afrique et dix en Asie. Un consul, c’est pour les intérêts commerciaux (consuls honoraires) ou civils des nationaux du pays (consuls généraux). Mais généralement, le consul honoraire peut remplir ces deux fonctions. Sauf qu’il ne peut parler au nom du pays sur les questions politiques et diplomatiques, un rôle dévolu à l’ambassadeur.
A la date d’aujourd’hui, le Bénin dispose de 11 ambassades dans les pays tels que la France, le Maroc, la Russie, Cuba, le Brésil, la Chine, le Japon, le Koweït, le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Etats-Unis d’Amérique. Un consul général représente le pays au Nigeria, et une mission permanente auprès des Nations Unies (New York). Soit au total, 13 ambassades et représentations diplomatiques et consulaires.

LIRE AUSSI:  Phase pilote du projet Arch: 5 000 lecteurs de carte électronique acquis

La réforme de la carte diplomatique

Il faut dire qu’à l’arrivée au pouvoir du président Patrice Talon, le Bénin disposait de 39 représentations diplomatiques et consulaires, dont 11 ambassades dans le monde. Mais la réforme de la carte diplomatique induit la fermeture de nombre de représentations. «Les députés sont préoccupés par la carte diplomatique comme tout le monde. Pourquoi nous partons de 39 en 2016 à une vingtaine pour arriver aujourd’hui à 13 ambassades à l’étranger ? Je crois savoir que je suis arrivé à leur expliquer les raisons de cette réforme drastique. L’option aujourd’hui est notre efficience que nous combinons avec l’efficacité, c’est-à-dire plus de résultats avec moins de moyens, en modernisant les moyens de travail…», a expliqué en novembre 2020, le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci. A l’en croire, le montant du projet de budget 2021 de son département ministériel est de 21 973 544 000 F Cfa par rapport à un montant de 27 951 000 000 F Cfa en 2020.
Une tendance baissière due à la réforme de la carte diplomatique et au réajustement d’un certain nombre d’actions. Mais avec la nomination de ces nouveaux consuls, c’est la joie qui renaît sans doute dans le rang des Béninois de la diaspora qui auront désormais un interlocuteur pas très loin d’eux.

LIRE AUSSI:  Echange de vœux à la Cour suprême: Ousmane Batoko dénonce ses collaborateurs absentéistes