Reprise imminente des classes: Ecoles publiques et privées affairées à Porto-Novo

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Reprise imminente des classes: Ecoles publiques et privées affairées à Porto-Novo


La pré-rentrée des classes 2017-2018 est effective à Porto-Novo depuis lundi 11 septembre dernier, dans les écoles aussi bien publiques que privées. C’est le branle-bas partout en attendant la reprise des cours proprement dite fixée au lundi 18 septembre prochain.

LIRE AUSSI:  Faitière élevage au Bénin: Un nouveau bureau pour les para-professionnels vétérinaires privés

La plupart des écoles, collèges et lycées de Porto-Novo semblent être prêts pour la rentrée des classes du lundi 18 septembre prochain. C’est du moins, le constat fait suite à notre visite, ce mardi 12 septembre, dans plusieurs établissements scolaires aussi bien publics que privés pour aller constater l’effectivité de la pré-rentrée des classes qui a démarré depuis lundi dernier. Les écoles ont toutes repris timidement vie, en tout cas celles sillonnées, annonçant la fin des grandes vacances et l’imminence de la reprise des cours. Ce que confirment d’ailleurs les responsables de ces établissements scolaires rencontrés aux postes avec quelques-uns de leurs collaborateurs. Comme de coutume, ils ont mis le temps de la pré-rentrée à profit pour réaliser certains travaux préliminaires tels que le nettoyage de la cour de l’école et de ses abords avec l’aide des ouvriers et les inscriptions des élèves. Le constat a été fait dans plusieurs écoles visitées hier. C’est le branle-bas partout, surtout dans les établissements privés. Responsables d’écoles et parents d’élèves étaient vraiment affairés.
A l’école urbaine centre de Porto-Novo, les travaux de désherbage de la cour du complexe scolaire battaient leur plein à notre passage. Des ouvriers engagés étaient à pied-œuvre pour assainir le cadre de vie avant la rentrée des classes. Selon Simon Biao, directeur du groupe C et coordonnateur de l’Ecole urbaine-centre de Porto-Novo, c’est à ses propres frais qu’il a engagé ces agents en charge du nettoyage complet de l’établissement. Il dit être obligé de le faire pour que dès le lundi 18 septembre prochain, les cours puissent démarrer effectivement comme l’a souhaité le Gouvernement et qui y a mis le paquet à cet effet. En tout cas, selon lui, les quatre groupes pédagogiques du complexe sont tous prêts pour la rentrée. Une équipe est mobilisée au niveau de chaque école pour l’enregistrement et le transfert des élèves, assure Simon Biao. La seule difficulté à laquelle est confronté le complexe est relative au manque d’enseignants notés dans certains groupes pédagogiques. Mais cette préoccupation est en cours de règlement avec l’envoi des stagiaires de l’Ecole nationale des instituteurs de Porto-Novo pour la phase pratique de leur formation, rassure le chef d’établissement. L’Ecole urbaine centre a bénéficié de quelques-uns de ces enseignants stagiaires qui pourront prendre les classes sans enseignant, se réjouit-t-il Simon Biao.

LIRE AUSSI:  Commune d’Adja-Ouèrè : NOCIBE assure la scolarité de 682 élèves

Filles, rangez les jambes !

L’autre souci non moins négligeable mais qui est aussi en cours de solution, informe-t-il, est lié à la non disponibilité des subventions aux écoles. Ces dernières restent toujours en attente de ces fonds qui seraient déjà virés dans les banques par le Gouvernement. Mais cela ne constitue pas, à en croire le coordonnateur de l’Ecole urbaine-centre de Porto-Novo, un gros problème d’autant que les fournisseurs se disent disposés à livrer à crédit aux écoles les matériels didactiques et les fournitures de bureau pour leur permettre de démarrer les cours en attendant l’arrivée des subventions. En dehors de ces difficultés, tous les quatre groupes de l’Ecole urbaine-centre sont prêts pour l’ouverture des classes lundi prochain, insiste Simon Biao qui a reçu quelques instants avant notre arrivée, la visite du conseiller pédagogie de la Circonscription scolaire d’Oganla en tournée de constat de la pré-rentrée.
Au Lycée-Béhanzin de Porto-Novo, les petits plats sont en train d’être mis dans les grands pour garantir une bonne reprise des cours le lundi 18 septembre, informe le surveillant général, Albert Toviho Boton-Huou. A l’en croire, le censeur a déjà établi les emplois du temps qu’ont commencé par retirer les professeurs. Il dit avoir mis la main sur certains élèves pour nettoyer les salles de classe et les apprêter avant lundi prochain. Seulement les opérations de prérentrée sont quelque peu perturbées au Lycée Béhanzin par les activités de soutenance de mémoires de licences professionnelles des étudiants de l’Ecole normale supérieure de Porto-Novo et les examens nationaux de Licence et de Master, renseigne le surveillant général. Selon lui, les examens devraient prendre fin dans l’après-midi d’hier et les soutenances de mémoires le vendredi prochain. Ainsi, les cours peuvent démarrer normalement dès lundi prochain, assure Albert Toviho Boton-Huou.
Même assurance au collège catholique Notre-dame de Lourde de Porto-Novo, annexe de Dangbéklounon. Les élèves ont effectué leur pré-rentrée des classes ce mardi 12 septembre. A notre passage dans le collège autour de 11 h 30, nous avons surpris les responsables de l’établissement en pleine réunion avec l’ensemble des élèves. Il est rappelé à ces derniers le règlement intérieur du collège et les sanctions prévues en cas de violation. Ils ont surtout insisté sur les cas d’atteinte à la pudeur et ont conseillé aux élèves filles de bien se conduire en classe. « Quand une fille s’assoit elle range ses jambes. On ne les écarte pas à tous les regards. Le corps de la femme est sacré», rappellent les pères et sœurs responsables du collège confessionnel à l’adresse des élèves filles. Celles-ci ont été également sensibilisées sur les tenues uniformes qui doivent être amples.