Respect des mesures barrières dans l’Atacora: Encore des résistances dans les hôpitaux

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Respect des mesures barrières dans l’Atacora: Encore des résistances dans les hôpitaux

Gel pour la main

La pandémie de Covid-19 sévit au Bénin. Vu l’ampleur de cette maladie, la vigilance et le respect des mesures de riposte sont de mise dans les hôpitaux, mais certains usagers résistent à respecter ces prescriptions à Natitingou.

LIRE AUSSI:  Facilitation du commerce et du transport sur le corridor Abidjan-Lagos: L’indicateur « routes réhabilitées » a progressé après sept ans

Les gestes barrières contre le Covid-19 sont relativement observés dans les centres de santé du département de l’Atacora. Malgré les dispositions prises au niveau de ces établissements, certains usagers bafouent les indications de port obligatoire de masque de protection affichées à l’entrée et contre les murs dans l’enceinte des centres de santé. À l’entrée de l’hôpital de Zone de Natitingou par exemple, une équipe a été installée pour veiller au respect strict des mesures de sécurité sanitaire par tous les usagers qui entrent ou sortent, selon le docteur Youssaou Kora Chabi, médecin à la pédiatrie. À en croire le docteur, les dispositifs de lavage des mains au niveau de chaque service sont mis en place, pour permettre au personnel, aux patients et à leurs parents de se laver les mains à l’eau et au savon de façon régulière. Un gardien a été recruté pour veiller au bon fonctionnement desdits dispositifs, selon ses propos. «?Il y a un agent qui est chargé d’approvisionner tous les dispositifs en eau et au savon de façon permanente?», a-t-il fait savoir.
Les techniciens de santé sont dotés d’un mécanisme pour éviter les risques de contagion. «?Au niveau des agents de santé, il y a un dispositif qui est mis en place pour les approvisionner en masques de façon mensuelle en fonction du planning de travail de chaque service et de chaque agent?», ajoute-t-il. Au niveau des salles d’hospitalisation, les lits répondent aux normes de la distanciation sociale, mais les occupants se soucient peu du port de masques et du lavage des mains à l’eau et au savon. Des rappels interminables d’un agent commis par la direction de l’hôpital de zone de Natitingou contraignent les usagers récidivistes. Selon le docteur Youssaou Kora Chabi, il n’est pas aisé d’imposer le respect des mesures barrières à tous les patients. Les usagers sont sous-informés ou ignorent l’existence de la pandémie du Covid-19 qui sévit au Bénin, fait-il savoir. «?On sent un défaut d’information au niveau des populations, c’est-à-dire qu’il y a des gens qui jusqu’à présent ne croient pas que le Covid-19 tue?», regrette le médecin.
Dans une clinique privée de la commune, au-delà du respect des mesures de sécurité contre le Covid-19, un accent est mis sur la propreté des lieux. Selon l’Abbé Gildas K. Sambiéni, directeur de ladite clinique, toutes les dispositions sont prises pour éviter la contamination et la propagation de la pandémie du Covid-19. Selon ses explications, quand il y a l’hygiène et le respect des gestes barrières, il n’y a pas d’inquiétude. La salubrité est aussi un moyen pour combattre le Covid-19, d’après lui. «?On ne va pas baisser la garde?», rassure l’Abbé Gildas. Il informe que la majorité de son personnel a été vacciné contre le coronavirus. Karimou Salifou, un usager venu en consultation avec sa fille soutient que seul le respect des mesures de sécurité peut faire reculer cette pandémie. Aussi, il est important de se faire vacciner pour se protéger contre les formes graves de la maladie. Elle décime l’humanité. C’est ce que pense Caroline Dari, venue en visite médicale à la maternité. Elle invite les populations à ne pas hésiter à prendre leurs doses de vaccin anti-Covid.

LIRE AUSSI:  Championnat national de football: La FBF reçoit un appui de 100 millions FCFA

Par Boni BEREPA (Stag) A/R Atacora-Donga