Respect des règles barrières contre le Covid-19: L’appel à la responsabilité des présidents d’institutions

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Respect des règles barrières contre le Covid-19: L’appel à la responsabilité des présidents d’institutions


Les présidents d’institutions de la République invitent la population à la discipline et à la responsabilité pour le respect des gestes barrières édictés par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19. Ils ont lancé cet appel à l’issue d’une séance de concertation qu’ils ont tenue, ce mercredi, au siège de la Cour suprême à Porto-Novo.

LIRE AUSSI:  Audiences à la Cour constitutionnelle: Les réformes de Joseph Djogbénou séduisent la Donga

Les présidents d’institutions de la République apportent leur soutien au gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du Covid-19. Ils étaient en concertation, ce mercredi, au siège de la Cour suprême à Porto-Novo. Le conclave a été initié par le président de la Cour suprême, Ousmane Batoko, en sa qualité, dit-il, de coordonnateur du collectif des présidents d’institutions de la République. L’initiative a été soutenue par ses autres collègues qui ont fortement répondu présents au rendez-vous. On notait la présence du président de l’Assemblée nationale, Louis Vlavonou, du président de la Cour constitutionnelle, Joseph Djogbénou, de la présidente de la Haute cour de Justice, Cécile Marie José de Dravo Zinzindohoué et du président du Conseil économique et social (Ces), Tabé Gbian. Seul le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Prosper Rémi Moretti était absent. Les échanges ont duré environ 1 h 15 min loin des médias.
Selon le président Ousmane Batoko, qui a fait le point de la réunion à la presse à l’issue de la séance, la rencontre a permis aux présidents d’institutions d’examiner les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la propagation du Covid 19 au Bénin. A cette occasion, ils apprécient à leur juste valeur lesdites règles. Ils félicitent le gouvernement pour la qualité de sa riposte contre cette pandémie. Laquelle riposte a même fait école dans la sous-région, se réjouit Ousmane Batoko. La réunion a ensuite permis, poursuit-il, aux présidents d’institutions, de partager leurs expériences par rapport au fonctionnement de leurs structures respectives qui tournent toutes en dépit de cette période de crise sanitaire. « Malgré la crise sanitaire, l’Etat doit continuer de fonctionner », fait savoir Ousmane Batoko.

LIRE AUSSI:  Campagne pour les législatives 2019: Cotonou dans l’attente de la fièvre électorale

Main à la poche

Ce partage d’expériences leur a permis de voir ce qui se fait de bon, ce qui se fait de mieux et ce qu’ils peuvent tirer chacun comme leçon. A en croire Ousmane Batoko, les présidents d’institutions de la République se sont rendu compte avec satisfaction que toutes leurs structures appliquent de façon rigoureuse les gestes barrières édictés par le gouvernement pour contenir la propagation du coronavirus. Chaque institution, de façon spécifique et conformément à ses réalités propres, a su trouver les moyens pour mettre en œuvre comme cela se doit lesdites mesures.
Les présidents d’institutions ont décidé aussi de répondre favorablement à l’appel lancé par le gouvernement aux citoyens pour que chacun apporte sa contribution pour l’aider dans la lutte contre le Covid-19. Ils n’ont pas manqué d’appeler le peuple béninois à la vigilance et à la responsabilité pour observer de façon rigoureuse et disciplinée les règles barrières recommandées par le gouvernement. « Si j’insiste sur la discipline, c’est parce que nous nous connaissons comme frondeurs des mesures édictées par l’Etat. Or, il ne s’agit pas ici de l’Etat. Il s’agit de notre survie individuelle et collective. Il s’agit de notre existence humaine. Ça n’a rien à voir avec l’Etat qui a décidé», alerte le président Ousmane Batoko. Car, c’est à ce prix que le peuple béninois et ses dirigeants sortiront vainqueurs de la crise sanitaire liée au Covid-19, insiste le coordonnateur du collectif des présidents d’institutions de la République.