Responsabilité sociétale des entreprises: La protection des Biens publics mondiaux préoccupe

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Responsabilité sociétale des entreprises: La protection des Biens publics mondiaux préoccupe


Le deuxième café sur la responsabilité sociétale des entreprises, une initiative de l’Ong Eco-Bénin en collaboration avec ses partenaires, a mobilisé des responsables d’unités de production, ce jeudi 13 décembre à Cotonou sur le thème ‘’ Entreprises et biens publics mondiaux’’. L’objectif est de les inciter aux bonnes pratiques d’engagement social et de protection environnementale.

LIRE AUSSI:  Soirée de lancement de Doppel Munich Lager: Encore une innovation de la Sobébra

La protection des Biens publics mondiaux (Bpm) a été au cœur des préoccupations lors du 2e café sur la responsabilité sociétale des entreprises. « C’est une bonne chose de se retrouver pour partager les bonnes pratiques », a confié Côme Aho, représentant d’une société de fabrication de ciment. Les entreprises dépendent et impactent des ressources naturelles et les Biens publics mondiaux à savoir l’eau, la sécurité alimentaire, la biodiversité et la résilience aux changements climatiques. Ce qui nécessite leur dynamique dans la question des enjeux sociaux et environnementaux prévus dans les Objectifs de développement durable, a informé Sylvie Noumonvi, chargée de suivi-évaluation à Eco-Bénin. Quelques éléments encouragent l’investissement des entreprises pour solutionner avec les organisations de la société civile et les communautés les problèmes environnementaux et sociaux qui minent des régions comme les deltas du pays, a-t-elle expliqué. Entre autres, Sylvie Noumonvi a évoqué la Charte sur la gouvernance environnementale qui définit huit principes dont le principe de responsabilité et de pollueur-payeur qui précise que tout auteur d’actes préjudiciables à l’environnement doit en assurer la réparation.
La rencontre a été une occasion pour trois entreprises de présenter l’impact de leurs activités sur l’environnement suivi de conseils et stratégies devant permettre de les réduire. Pour Yacoub Bitocho et Gautier Amoussou, respectivement président de l’Ong Rse Bénin et coordonateur de Eco-Bénin Ong, beaucoup restent à faire, notamment la définition d’un cadre réglementaire, toutes choses qui interpellent le législateur.
Il faut rappeler que café Rse débouchera à terme sur la mise en place d’une plateforme d’entreprises et d’acteurs engagés dans la responsabilité sociétale des entreprises qui signeront la charte Rse élaborée à cet effet et la mise en place d’un dispositif d’accompagnement des entreprises pour une planification à moyen et long termes de leurs actions Rse.

LIRE AUSSI:  Soirée de lancement de Doppel Munich Lager: Encore une innovation de la Sobébra