Restitution de 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey : adieu émouvant au Quai Branly

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Restitution de 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey : adieu émouvant au Quai Branly

Restitution de 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey Adieu émouvant au Quai Branly

En attendant l’acte officiel de transfert de propriété au Bénin, la France a rétrocédé les 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey, ce mercredi 27 octobre, au musée du Quai Branly à Paris. La cérémonie organisée à cet effet, a été présidée par le président français, Emmanuel Macron.
LIRE AUSSI:  Exposition au musée du Quai Branly à Paris : dernier tour de piste avant la restitution des trésors royaux d’Abomey
« Retour nécessaire et tant attendu», «nouvelle éthique relationnelle», «acte de justice mémorielle»…
Tels sont les termes employés par Emmanuel Kasarhérou, président du musée du Quai Branly, et Bénédicte Savoy et Felwine Sarr, auteurs du rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain, pour apprécier l’acte de restitution par la France des 26 œuvres des trésors royaux d’Abomey au Bénin. Ce mercredi, joie et émotions étaient palpables à l’auditorium du musée du Quai Branly où s’est déroulée la cérémonie officielle de restitution des œuvres, organisée dans le cadre de la Semaine culturelle du Bénin à Paris.
Au pupitre, le ministre béninois des Affaires étrangères et de la Coopération, Aurélien Agbénonci, transmet la gratitude de l’Etat béninois à la République française et tout particulièrement au président Emmanuel Macron qui a prononcé un discours en faveur de la restitution des biens culturels africains, en novembre 2017 à Ouagadougou. «C’est ici le lieu de saluer l’esprit de compréhension mutuelle et le dialogue constructif qui ont prévalu entre les administrations béninoise et française concernées tout au long de ce processus et qui ont permis, face aux obstacles et polémiques de tous ordres, d’accroitre le champ de nos convergences plutôt que celui de nos inévitables divergences», déclare Aurélien Agbénonci. Il souligne que par l’ampleur des résonances que cette restitution suscite au plan international, le Bénin et la France donnent à voir au monde un modèle de coopération muséale et patrimoniale qui se veut exemplaire en la matière. Le ministre béninois rappelle que les 26 œuvres sont représentatives d’un patrimoine culturel exceptionnel et irremplaçable pour le peuple béninois. « Elles constituent, poursuit-il, une part indéniable de l’identité culturelle et cultuelle de notre pays. Leur retour au Bénin contribuera incontestablement à renfoncer cette identité mais aussi à améliorer l’offre touristique du pays, conformément à la vision du gouvernement de faire du Bénin, une destination touristique de choix en Afrique ».
Pour le président français, Emmanuel Macron, cette restitution est « l’aboutissement d’un travail qui vient de très loin ».
A son tour, il remercie tous les acteurs français et béninois impliqués pour le long travail abattu en vue de la restitution effective desdites œuvres.
LIRE AUSSI:  Développement des Collines: Le préfet échange avec le président Joseph Djogbénou