Retard dans l’adoption du budget de Lokossa: Le préfet met en demeure le conseil communal, les frondeurs résistent

Par Désiré C. VIGAN A/R Mono Couffo,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Retard dans l’adoption du budget de Lokossa: Le préfet met en demeure le conseil communal, les frondeurs résistent


 

Le préfet du Mono, Komlan Zinsou, a adressé une mise en demeure au Conseil communal de Lokossa, pour adopter son budget, au plus tard ce lundi 22 janvier. Mais l’ultimatum a expiré sans que le document ne soit adopté. Les conseillers réunis en session, le vendredi 19 janvier dernier, ont rejeté le projet de budget pour une deuxième fois consécutive. Du moins, le camp des mineurs de la fronde contre le maire, auteur de cette manœuvre, n’entend pas adopter le budget en l’état.

LIRE AUSSI:  Mission de la Cedeao au palais de la Marina: Le chef de l'Etat rassure de la crédibilité des élections

A en croire leur porte-parole, Pierre Assogba, ils sont prêts à concéder le volet fonctionnement du budget si le maire acceptait d’aller dans ce sens. « Nous sommes sensibles à ce que représentent les salaires, par exemple, c’est pour cela que nous avons suggéré au maire de dissocier le fonctionnement du reste, a-t-il précisé. Cette proposition avait été déjà faite à la session précédente, mais Pierre Awadji, le maire de Lokossa, fait impasse là-dessus, en tenant plutôt quant à lui, à l’adoption de tout le budget ou rien.
Le budget soumis au vote est un douzième provisoire, pour ce mois de janvier 2018, conformément à l’article 30 de la loi N° 98-007 du 15 janvier 1999 portant régime financier des communes en République du Bénin.
A présent, les regards sont tournés vers la préfecture d’où se décidera, non seulement le sort du budget communal, mais surtout l’issue de la crise qui sévit au conseil depuis plusieurs mois?

LIRE AUSSI:  2e édition du mois du “Consommons local” : les produits ‘’Made in Benin'’ valorisés