Retour de l’Etat dans le secteur industriel: Le gouvernement dévoile ses ambitions

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Retour de l’Etat dans le secteur industriel: Le gouvernement dévoile ses ambitions

Talon_ambition

Au nombre des projets phares retenus par le gou-vernement béninois sur le quinquennat 2021-2026, il y a l’industrialisation. L’Etat veut non seulement encourager les privés à s’intéresser à ce secteur mais il ambitionne également de se faire présent sous diverses facettes.

LIRE AUSSI:  Enseignement supérieur : Clarifications et précisions sur le nouvel atlas universitaire du Bénin

L’intervention de l’Etat pour relancer le tissu industriel au Bénin sera bientôt effective. Les balises se mettent en place et tout ne serait plus qu’une question de temps. Ces derniers jours, le chef de l’Etat a donné des raisons d’espérer quant à l’imminence de l’avènement des industries dans le pays. Le cœur d’action de ces industries sera prioritairement la zone économique de Glo Djigbé, un domaine de plusieurs hectares que l’Etat compte mettre à la disposition des industries pour s’implanter, proposer leurs produits aux Béninois et aux pays limitrophes.
« Dans le cadre du programme social du gouvernement pour la période 2021-2016, le candidat Patrice Talon avait indiqué que l’Etat ferait son retour massif dans le secteur des industries, soit en portant seul des initiatives, soit avec des privés, en mettant l’argent de l’Etat, en marquant sa présence et lancer résolument le tissu industriel dans notre pays», indiquait il y a quelques jours, Wilfried Léandre Houngbédji, porte-parole du gouvernement. Ces explications, il les avait données à l’issue de l’audience accordée par le président de la République aux promoteurs du foyer Atingan. Une manière pour lui de confirmer que l’ambition du chef de l’Etat de hisser le Bénin au rang des pays disposant d’industries demeure d’actualité et part pour être très vite concrétisée. D’ailleurs, soulignera-t-il, le projet porté par ces jeunes promoteurs qui, il y a quatre ans, avaient été reçus et orientés par le président de la République «est éligible à cet aspect de retour massif de l’Etat dans la promotion de l’industrie». Dans le cadre de l’intervention de l’Etat pour relancer le tissu industriel du pays, il faut s’attendre à voir de telles initiatives se multiplier. L’Etat compte y accorder une place de choix et invite même ceux qui ont les moyens à s’y investir.
« La faisabilité de l’apport de l’Etat peut se faire en intégrant le capital des entreprises. Après avoir joué le rôle de propulseur, l’Etat pourra se retirer, après s’être assuré que les structures mises en place sont devenues autonomes et capables d’essaimer de par le monde », assure le porte-parole du gouvernement. Selon lui, le chef de l’Etat porte un intérêt tout particulier à ce projet et à bien d’autres, est attentif aux talents des Béninois qui en ont à revendre pour leur donner le coup de main nécessaire. Ce coup de main, l’Etat va aussi le porter désormais à tous les Béninois qui ont quelque chose de plus, indique-t-il. Dans la logique du président Patrice Talon, explique-t-il ensuite, derrière chaque enfant du Bénin qui réussit, c’est le pays qui gagne. Il demande aussi de ne point se soucier de ce que l’Etat tire comme profit d’un tel investissement, dès lors que des Béninois sont portés au pinacle avec leur invention et leur art.
« Ce que gagne l’Etat béninois ne doit pas s’analyser en termes quantitatif, pécuniaire. Ce que l’Etat gagne, c’est l’honneur, la fierté de savoir que des Béninois émergent et cela renforce l’aura du Bénin», conclura le porte-parole du gouvernement.

LIRE AUSSI:  Législatives 2019: L’appel du médiateur de la République aux acteurs politiques