Retour des biens culturels africains: La Cedeao s’active pour la mise en œuvre de son plan d’action

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubriques: Culture |   Commentaires: Aucun

Ouverture par Jean_Michel_Abimbola

Le Comité régional de suivi du plan d’action 2019-2023 de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) sur le retour des biens culturels africains, tient du 29 juin au 1er juillet prochain, à Cotonou, sa première réunion. Ces assises visent à examiner le niveau de mise en œuvre du plan d’action, et surtout à identifier les différents défis à relever pour booster le processus.

LIRE AUSSI:  Erection des espaces culturels au Bénin: L’Etat absent, des promoteurs sauvent les meubles

Les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) ont adopté lors de leur 54e session le 22 décembre 2018, à Abuja, le plan d’action 2019-2023 sur le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine. Plus de deux ans après, les parties prenantes ont jugé utile d’évaluer la mise en œuvre du plan d’action afin de pouvoir réorienter les actions pour booster sa mise en œuvre dans son ensemble. D’où, l’organisation de cette première réunion du Comité régional de suivi du plan d’action 2019-2023.
Les travaux vont durer deux jours à l’issue desquels un compte rendu des difficultés de mise en œuvre du document régional assorti de recommandations concrètes sera fait aux chefs d’Etat pour des réorientations adéquates. « Il revient donc aux membres du Comité de valider et veiller au respect de la feuille de route du plan d’action, fournir des recommandations pour une mobilisation efficiente de ressources pour financer le plan d’action, soutenir les Etats dans les démarches de restitution de leurs biens culturels, soutenir la stratégie de négociations avec les pays détenteurs pour le retour des biens culturels à leurs pays d’origine et enfin rendre compte aux chefs d’Etat de la mise en œuvre du plan d’action », détaille Blaise Diplo-Djomand, représentant résident de la Cedeao au Bénin. Bien avant, il explique aux membres du Comité que la mise en place de leur cadre de travail s’inscrit dans la volonté de la Cedeao d’avoir un regard constant sur ce document d’orientation.
Après avoir rappelé l’importance du retour des biens culturels dans leurs pays d’origine, Jean-Michel Abimbola, ministre béninois du Tourisme, de la Culture et des Arts, encourage les membres du Comité à faire des propositions réalistes, objectives et efficientes afin que la mise en œuvre de ce plan d’action ait un impact réel, et que des actions concrètes soient suggérées au plus haut niveau pour enclencher le processus général de restitution.
Les intervenants espèrent donc que ces assises accoucheront de propositions concrètes qui répondront aux attentes de la Communauté.

LIRE AUSSI:  1re édition de Miss Word Benin: La finale aura lieu demain