Retour des trésors royaux au Bénin : la collectivité royale de Djimè au rendez-vous

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Retour des trésors royaux au Bénin : la collectivité royale de Djimè au rendez-vous

Retour des biens culturels

Dans le cadre de la restitution et du retour au Bénin des 26 trésors royaux, les descendants du roi Gbêhanzin Aiiyiidjrè ont animé cet événement avec leur groupe de chants et danses “le Xwissodji” de Djimè. Des princesses et princes ont salué «le travail immense, le courage politique du président Patrice Athanase Guillaume Talon et de son gouvernement» pour avoir demandé et obtenu, pour la première fois dans l’histoire du Bénin, un lot de vingt-six (26) biens culturels parmi les milliers d’œuvres d’art séjournant depuis 129 ans dans les musées français.
La collectivité royale Gbêhanzin de Djimè a tenu à rendre hommage aux rois Guézo, Glèlè et
Gbêhanzin Aiiyiidjrè, et à travers eux, tous les souverains du Danxomè, et témoigner leur reconnaissance au président Patrice Talon et aux ministres Aurélien Agbénonci des Affaires étrangères et Jean-Michel Abimbola de la Culture.
Clotaire Béhanzin, alias Daah Sèlidji Agodéka Béhanzin, porte-parole de la collectivité à la cérémonie, tient à saluer cette restitution des biens culturels qui, selon lui, est un événement historique et un acte majeur qui va permettre un nouvel élan au niveau de la promotion du tourisme, de la culture et du tourisme culturel au Bénin.
Heureux sont les Goundôvi de vivre la Journée du 10 novembre 2021 comme une journée exceptionnelle.
« Le Bénin en ce jour du 10 novembre 2021, vient de célébrer un événement exceptionnel de son histoire, celui de la restitution des objets royaux culturels et cultuels. A cette occasion inédite, nous tenons à remercier le président Patrice Talon pour sa clairvoyance et son abnégation. Ensuite exprimer notre émotion, celle d’assister au retour des objets royaux après 130 ans. Les esprits des combattants du Danxomê et de la France seront dans leur gregor pour dire plus jamais la guerre. Enfin l’événement inaugure une ère de revivication spirituelle pour le Bénin dans la perspective de la paix et la cohésion sous la lumière de Dada Gbêhanzin légende du nationalisme et héros national », a confié le porte-parole.

LIRE AUSSI:  Production du coton au Bénin : Nouveau record à 728 000 tonnes

Dans le cadre de la restitution et du retour au Bénin des 26 trésors royaux, les descendants du roi Gbêhanzin Aiiyiidjrè ont animé cet événement avec leur groupe de chants et danses “le Xwissodji” de Djimè. Des princesses et princes ont salué «le travail immense, le courage politique du président Patrice Athanase Guillaume Talon et de son gouvernement» pour avoir demandé et obtenu, pour la première fois dans l’histoire du Bénin, un lot de vingt-six (26) biens culturels parmi les milliers d’œuvres d’art séjournant depuis 129 ans dans les musées français.
La collectivité royale Gbêhanzin de Djimè a tenu à rendre hommage aux rois Guézo, Glèlè et
Gbêhanzin Aiiyiidjrè, et à travers eux, tous les souverains du Danxomè, et témoigner leur reconnaissance au président Patrice Talon et aux ministres Aurélien Agbénonci des Affaires étrangères et Jean-Michel Abimbola de la Culture.
Clotaire Béhanzin, alias Daah Sèlidji Agodéka Béhanzin, porte-parole de la collectivité à la cérémonie, tient à saluer cette restitution des biens culturels qui, selon lui, est un événement historique et un acte majeur qui va permettre un nouvel élan au niveau de la promotion du tourisme, de la culture et du tourisme culturel au Bénin.
Heureux sont les Goundôvi de vivre la Journée du 10 novembre 2021 comme une journée exceptionnelle.
« Le Bénin en ce jour du 10 novembre 2021, vient de célébrer un événement exceptionnel de son histoire, celui de la restitution des objets royaux culturels et cultuels. A cette occasion inédite, nous tenons à remercier le président Patrice Talon pour sa clairvoyance et son abnégation. Ensuite exprimer notre émotion, celle d’assister au retour des objets royaux après 130 ans. Les esprits des combattants du Danxomê et de la France seront dans leur gregor pour dire plus jamais la guerre. Enfin l’événement inaugure une ère de revivication spirituelle pour le Bénin dans la perspective de la paix et la cohésion sous la lumière de Dada Gbêhanzin légende du nationalisme et héros national », a confié le porte-parole.

LIRE AUSSI:  Audience à la HAAC : Adam Boni Tessi échange avec plusieurs acteurs