Retraite des membres du comité de pilotage national: Pour réorienter le fonctionnement du Brmn

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Retraite des membres du comité de pilotage national: Pour réorienter le fonctionnement du Brmn


Les membres du comité de pilotage national du Bureau de restructuration et de mise à niveau (Brmn) prennent part, depuis le mardi 25 septembre dernier et pendant trois jours à une retraite à Cotonou. Ils y ont été conviés pour réfléchir sur le fonctionnement de la structure et sur des possibilités de la mettre davantage au service des entreprises et de leur essor.

LIRE AUSSI:  Fédération béninoise de Football: Un congrès extraordinaire pour le 24 octobre prochain

Dix plénières sont prévues au cours de la retraite des membres du Comité de pilotage national (Cpn) du Bureau de restructuration et de mise à niveau (Brmn) démarrée, mardi 25 septembre dernier à Cotonou pour prendre fin ce jour. Celles-ci portent, entre autres, sur la présentation du Programme de restructuration et de mise à niveau (Prmn), des témoignages projetés sous forme de film aux membres du comité de pilotage, la présentation de la structure du budget du Brmn, la présentation des conclusions de l’étude sur l’évaluation du Prmn de 2008 à 2014, la présentation des organes de pilotage, du manuel d’organisation, du système d’évaluation du personnel… Les problèmes non résolus de la structure, de même que les entraves à la mise en œuvre du Prmn au Bénin ont été débattus au cours des travaux. 

Un programme bien chargé pour la durée de la retraite, attendue des lustres, souligne le directeur du Brmn, Airy Lucius Tonato. Après des rendez-vous manqués, la tenue effective de ces assises est perçue par lui comme le signe d’un nouveau départ de la structure avec la prise en compte des observations, suggestions, conseils et amendements des membres du comité de pilotage. Ce qu’attend également le Brmn de cette retraite, fait observer Airy Lucius Tonato, ce sont des orientations en vue de mieux jouer son rôle auprès des entreprises.
Pour rappel, le Comité de pilotage national (Cpn) est l’organe d’orientation et de décision du programme. Il est composé de 13 membres dont des représentants du secteur public et du secteur privé et joue le rôle de Conseil d’administration du Brmn. Il a pour président, Serge Ahissou, ministre en charge de l’Industrie et du Commerce. Présent à l’ouverture des travaux de cette retraite auquel il compte assister de manière assidue, l’autorité ministérielle a, dans la même veine que le directeur général du Brmn, insisté sur les attentes placées en cette retraite. Laquelle, fait-il observer, doit aboutir à des propositions destinées à parfaire le fonctionnement de l’institution. Au terme des trois jours de retraite, le Brmn devrait donc disposer de nouvelles orientations qui l’aident à accomplir au mieux sa mission.
Pour rappel, ce qui est attendu du Brmn, c’est de contribuer au niveau des entreprises à l’amélioration de la productivité et de la valeur ajoutée, l’accroissement du chiffre d’affaires notamment à l’exportation, la modernisation de l’outil de production et la maîtrise des coûts de production, l’amélioration de la qualité des produits et le renforcement des capacités des dirigeants et du personnel. Au niveau de l’Etat, il est espéré une augmentation de la production industrielle, la création d’emplois nouveaux, stables et qualifiés, l’accroissement des recettes fiscales et douanières, le rééquilibrage de la balance commerciale… Le Bureau de restructuration et de mise à niveau (Brmn) est « la structure opérationnelle chargée de mettre en œuvre la politique nationale de restructuration et de mise à niveau des entreprises dans le but de renforcer leur compétitivité sur le marché national et à l’exportation. La diversité des domaines d’intervention du Brmn a nécessité le recrutement d’experts de haut niveau pour mieux accompagner les entreprises et évaluer les prestations des bureaux d’études et des consultants ».

LIRE AUSSI:  Audiences du président de l’Assemblée nationale: Formation des cadres et veille sur les semences paysannes abordées