Revue à mi-parcours du Pta du Mic: Un taux d’exécution physique de 28,12 %

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Revue à mi-parcours du Pta du Mic: Un taux d’exécution physique de 28,12 %


Le niveau d’exécution physique du Plan de travail annuel (Pta) 2021 du ministère de l’Industrie et du Commerce, à la date du 30 juin, est en baisse par rapport au taux prévisionnel. La revue à mi-parcours du Pta, mardi 13 juillet dernier, a permis aux acteurs à divers niveaux de constater ce retard, d’identifier ses causes et de prendre des résolutions afin de combler les attentes pour les six prochains mois.

LIRE AUSSI:  Validation du rapport de performance 2017 et revue de Pta au 30 juin: Des avancées qualitatives pour améliorer la gouvernance locale

Au cours des six derniers mois, le ministère de l’Industrie et du Commerce, a enregistré un faible taux d’exécution physique de son Plan de travail annuel (Pta). Les statistiques dévoilées font état de 28,12 % contre 52,68 % attendu. Toutefois, ce taux est légèrement en hausse par rapport à celui de 2020 sur la même période. C’est en partie, ce que relève l’examen au 30 juin, de l’exécution du Plan de travail annuel 2021 du ministère. Un exercice qui a réuni, toutes les parties prenantes, notamment les acteurs de la chaîne des dépenses publiques.
A l’ouverture des travaux, la ministre Shadiya Assouman fait noter qu’au-delà de son caractère d’échanges, de partage d’expériences et d’analyse intellectuelle, cette revue vise à rendre compte aux différentes parties impliquées, de la performance du ministère. A l’en croire, il s’agit d’un creuset qui permet au ministère d’évaluer ses réalisations et de prendre des décisions qui lui permettront de finir les six derniers mois avec satisfaction. Bien avant elle, Marcel Djidjoho Hounkonnou, directeur de la programmation et de la prospective (Dpp), a salué le leadership de la ministre qui, ensemble avec son cabinet et le secrétariat général, a veillé sur le processus d’évaluation au premier semestre 2021 du Pta, jusqu’à son terme. Ceci, dit-il, dans le but de s’assurer que tous les acteurs impliqués sont au même niveau d’information et qu’ils partagent la même vision des choses.
Pour en arriver à l’analyse de la réalisation des activités prévues dans le Pta au titre du premier semestre de cette année, les participants ont suivi quatre communications dont celle portant sur les résultats globaux de l’exécution du Pta. Ce qui leur a permis de relever, entre autres, le faible niveau d’exécution physique, de comparer les prévisions aux réalisations afin d’en déterminer les écarts, d’apprécier les niveaux d’exécution physique et financière du Pta, d’identifier les difficultés rencontrées, de même que les mesures correctives qui s’imposent de manière à améliorer la mise en œuvre du Pta pour le reste de l’année.

LIRE AUSSI:  Quatrième publication des enquêtes Afrobaromètre : Jaloux de leur démocratie, les Béninois déçus néanmoins de sa mise en œuvre