Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA: Faire le point de l’exécution des engagements pour améliorer les performances

Par Bruno SEWADE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’UEMOA: Faire le point de l’exécution des engagements pour améliorer les performances


La Commission de l’Union économique et monétaire ouest- africaine (UEMOA) et le gouvernement béninois à travers le ministère d’Etat chargé de l’Economie et des Finances tiennent depuis hier jeudi 23 juillet à Cotonou, la deuxième revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union. L’objectif est de faire pendant une semaine l’état d’exécution des engagements et recommandations de la revue de 2014 et l’évaluation de la mise en œuvre effective des réformes, politiques, programmes et projets communautaires.

LIRE AUSSI:  Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication: Les procédures de renouvellement des chefs d’organes publics enclenchées

En 2014, la tenue de la première revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire ouest- africaine (UEMOA), a permis de noter que le Bénin était à un niveau de transposition des textes communautaires de 60% et à un taux d’application de 50%. Ces résultats sont ponctués par diverses insuffisances que le Bénin s’est engagé à combler pour améliorer ses performances.

A l’ouverture des assises de la deuxième revue hier, le représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Bénin, Badjibassa Babaka a rappelé qu’au terme de la première revue, d’importantes recommandations avaient été faites afin d’améliorer ce taux de mise en œuvre. Car, 20 ans après la création de l’UEMOA, la non application des réformes selon lui, constitue un obstacle majeur à l’atteinte des objectifs qui lui ont été fixés.
Pour Badjibassa Babaka, la revue technique qui a démarré hier cèdera place la semaine prochaine, à deux rencontres de haut niveau dont l’objectif est non seulement de tirer les leçons des conclusions de la rencontre technique, mais surtout de prendre le ferme engagement de mettre en application les recommandations qui en seront issues. C’est pourquoi, il a salué la disponibilité des autorités béninoises au haut niveau pour examiner avec la délégation de la Commission de l’UEMOA conduite par son président Cheikhe Hadjibou Soumaré, les différentes recommandations et surtout, de tracer les pistes concrètes et pratiques, de leur mise en œuvre.
L’exercice de 2015, selon le représentant résident de la Commission de l’UEMOA au Bénin couvrira cette fois, non seulement l’ensemble des réformes et politiques, mais encore et surtout l’exécution des projets et programmes de l’Union au Bénin. A cet effet, il a adressé une félicitation aux différentes parties prenantes dans la mise en œuvre des réformes et projets. Il rappelle qu’en prélude à la deuxième revue annuelle en cours, il a été organisé il y a un mois, une session préliminaire à Cotonou qui a montré que des progrès avaient été enregistrés.
Badjibassa Babaka se dit certain qu’au terme de cette deuxième revue, chacun pourra confirmer les informations déjà communiquées et, de ce fait, traduire la volonté et la détermination de la République du Bénin d’être une locomotive, dans le cadre de la conduite du processus d’intégration de l’UEMOA.
Cette volonté et cette détermination de la République du Bénin ont été manifestées par la directrice adjointe de cabinet du ministre d’Etat, chargé de l’Economie, des Finances et des Programmes de Dénationalisation, Fatima Madougou, qui a procédé à l’ouverture des travaux. Selon elle, malgré les avancées notées dans la mise en œuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires, il y a encore des défis à relever.

LIRE AUSSI:  Cérémonie d'hommage à la Cour constitutionnelle: La pionnière Elisabeth Pognon célébrée