Revue sectorielle du ministère en charge de la Décentralisation: Les progrès évalués

Par Désiré GBODOUGBE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Revue sectorielle du ministère en charge de la Décentralisation: Les progrès évalués


Le ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale (Mdgl), a organisé ce mardi 5 septembre à Cotonou, sa revue sectorielle 2016. Elle vise l’évaluation des progrès réalisés dans le cadre de la mise en œuvre de la Politique nationale de décentralisation et de la déconcentration (Ponadec).

LIRE AUSSI:  Recrutement à la Police béninoise : Voici la liste des candidats retenus pour les épreuves écrites

Dans son programme d’actions, le Gouvernement envisage de réaliser des investissements massifs dans les infrastructures de soutien à la croissance et au développement économique. La revue du secteur de la décentralisation et de la gouvernance locale au titre de 2016, organisée ce mardi à Cotonou, s’inscrit dans le cadre du suivi de cette stratégie de croissance pour la réduction de la pauvreté. Elle constitue un espace de dialogue entre le ministère en charge de la Décentralisation, les partenaires techniques et financiers et la société civile.
Les discussions lors de la revue sectorielle ont été essentiellement orientées, hier, vers la mise en œuvre de la Politique nationale de décentralisation et de déconcentration (Ponadec). Car, explique le directeur chargé de la Programmation et de la Prospective du Mdgl, Stanislas Allagbé, la revue est un cadre d’échanges des principaux acteurs de la décentralisation et de la gouvernance locale pour apprécier la situation du secteur, favoriser le développement interministériel et institutionnel, réfléchir sur des thématiques ciblées pour proposer des pistes d’amélioration des pratiques dans les domaines concernés en vue de meilleures performances.
Le directeur de cabinet du ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale, Noël Gankpé a indiqué que des progrès ont été réalisés mais demeurent lents et timides. Il en veut pour preuve l’élaboration et la mise en œuvre des principaux outils d’opérationnalisation que sont les plans départementaux de développement intersectoriels (Pddi) et les plans de décentralisation et de déconcentration. Même si des mesures sont en cours pour lever les différentes contraintes liées à l’élaboration et à la mise en œuvre de ces importants outils de planification, souligne-t-il, on note la contreperformance enregistrée en ce qui concerne le taux d’exécution des budgets communaux et son corollaire et l’importance des reports de crédits.
En plus, poursuit-il, des efforts restent à déployer en vue de l’approvisionnement à temps des comptes des receveurs percepteurs, la consommation des crédits et la qualité des dépenses.
C’est pourquoi cette revue du secteur de la décentralisation et de la gouvernance locale s’est évertuée à évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre de la Ponadec depuis la dernière revue tenue en juin 2016.
Il s’est agi pour les préfets, les partenaires techniques et financiers, les représentants des ministères sectoriels impliqués dans la mise en œuvre de la Ponadec et les maires de faire le point de la mise en œuvre des recommandations issues de la revue précédente, d’évaluer les progrès réalisés dans divers domaines de la Ponadec et d’évaluer le niveau d’atteinte des indicateurs retenus pour l’évaluation des performances du secteur au cours de l’année 2016. Les participants à cette revue ont également examiné les difficultés auxquelles le secteur a été confronté et formulé des recommandations spécifiques qui permettront d’obtenir de meilleures performances dans le secteur. Une série de communications suivies de débats ont meublé cette revue?

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de la lutte contre le Sida : inégalités et manque de préparation