Riposte à la Covid-19 au Bénin : la France offre 4 véhicules frigorifiques

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Riposte à la Covid-19 au Bénin : la France offre 4 véhicules frigorifiques

Riposte à la Covid-19 au Bénin : La France offre 4 véhicules frigorifiques

Via le projet Équité, quatre véhicules utilitaires réfrigérés ont été remis le 1er octobre 2021 au ministère de la Santé. Ces moyens roulants qui faciliteront le transport des vaccins ont été accompagnés de médicaments et consommables médicaux.

LIRE AUSSI:  Recommandation de vaccin anti-Covid-19 aux enseignants : Des citoyens s’expriment


Plus vite et plus sûr, les vaccins anti-Covid seront acheminés sur le terrain. Le ministère de la Santé a reçu, le 1er septembre 2021, quatre véhicules utilitaires réfrigérés de marque Toyota destinés à les transporter jusqu’à 1°C, à hauteur de 131 millions F Cfa. À côté, il y a eu des médicaments et des consommables médicaux, ainsi que des tests diagnostics, le tout estimé à 91,5 millions de francs. Ils ont été acquis via le projet Équité, pour renforcer les capacités du ministère dans la lutte contre la propagation de la Covid-19, la campagne vaccinale, mais aussi le diagnostic et la prise en charge de la pandémie du coronavirus. Pour le ministre de la Santé, Benjamin Hounkpatin, ces lots d’équipements viennent à point nommé, dans un contexte de troisième vague de la pandémie du coronavirus qui se révèle plus virulent avec beaucoup de cas graves et de décès. « Ces quatre véhicules frigorifiques viennent particulièrement à point nommé, où la campagne de vaccination contre la Covid-19 monte en puissance. Ils contribuent sans nul doute à augmenter nos capacités de déploiement du vaccin sur le terrain. Je voudrais donc saisir cette occasion pour renouveler les remerciements et la gratitude du gouvernement du Bénin à vous et à votre gouvernement pour cet important appui qui vient soutenir cette stratégie de riposte en ce moment où le Bénin a décidé de renforcer les mesures barrières et la campagne de vaccination », a déclaré Benjamin Hounkpatin.
En effet, le projet Équité de l’Agence française de Développement (Afd) mis en œuvre par l’agence de coopération belge Enabel a favorisé un partenariat franco-béninois d’un montant de deux milliards de francs Cfa en soutien au plan de riposte du gouvernement béninois. Cet appui a permis dès juillet 2020 de fournir au Bénin un premier lot d’équipements «d’urgence» permettant de faire face dans l’immédiat à la crise sanitaire liée au coronavirus dont on savait encore peu de choses. En janvier 2021, il y a eu cinq ambulances, quatre véhicules pour les agences départementales de transfusion sanguine ainsi que 34 000 tests Pcr. Puis, en procédant vendredi à la remise de nouveaux lots d’équipements ; véhicules et consommables médicaux, Marc Vizy, ambassadeur de la France au Bénin, s’est réjoui de ce qu’ils seront d’une grande utilité pour le Bénin. « Cette nouvelle contribution d’une valeur totale d’environ 223 millions de francs (soit 340 000 euros) renforcera les capacités de vos équipes en termes de lutte contre la Covid-19, à la fois sur les aspects liés à la campagne vaccinale, mais aussi en matière de diagnostic, de dépistage et de prise en charge de l’épidémie au coronavirus », a-t-il souligné avant de saluer les efforts en cours pour booster la campagne de vaccination. «À l’heure où l’épidémie ne faiblit pas au Bénin, la France ainsi que son partenaire de mise en œuvre, la coopération technique belge, Enabel, se tiennent à vos côtés pour poursuivre les efforts entrepris dans le cadre de cette lutte engagée au niveau mondial. Ensemble, nous devons maintenant relever le défi de la communication autour du dispositif vaccinal pour que l’épidémie recule et épargne le Bénin. C’est ainsi que nous pourrons gagner cette lutte », a-t-il martelé. D’autres soutiens sont envisagés dans le cadre de cette coopération dynamique.

LIRE AUSSI:  Dossier Cnss/Bibe: L’audience reprend mardi prochain